Actualités

Communiqué de François CALVET sur les orages en Cerdagne-Capcir

Suite aux violents orages de pluie et de grêle qui se sont abattus sur la Cerdagne et le Capcir le jeudi 15 juin, provoquant ainsi de graves dégats, je me suis rapproché de Monsieur le Préfet des Pyrénées Orientales  pour lui demander d’engager la procédure de déclaration de catastrophe naturelle.

Les chaussées,  les bâtiments publics  et privés ont été largement endommagés par le débordement de cours d’eau et les coulées de boue.
Par ailleurs, les exploitations agricoles, céréales notamment et pommes de terre ont été anéantis par cet événement climatique ouvrant pour un certain nombre d’entre elles le droit aux indemnisations calamités agricoles.

Les dégâts ne sont pas à l’heure actuelle chiffrés  l’état de catastrophe naturelle permettra aux communes et aux particuliers de bénéficier des indemnisations qui y sont attachées.  Les critères prévus par la loi du 13 juillet 1982 sont tout  à fait remplis, à savoir inondations par débordement de cours d’eau, inondations par ruissellement et coulées de boue associées, crues torrentielles…


Ce sont les éléments que j’ai indiqués dans ma  correspondance à Monsieur le Préfet des Pyrénées Orientales.

ELECTIONS LEGISLATIVES

Au terme d’une très longue campagne et de plusieurs scrutins, les électeurs se sont prononcés pour élire les candidats étiquetés « En Marche » et éliminer nos candidats LR.

Mes amis, candidats sur les 4 circonscriptions Daniel Mach, Fernand Siré, Danièle Pages et Jacqueline Irles ont mené un beau combat pour à la fois défendre leurs convictions, présenter leur projet en allant à la rencontre des habitants de ce territoire.

Malheureusement, le matraquage médiatique n’a pas permis à nos candidats de pouvoir s’exprimer. Des candidats, désignés pour certains à peine 8 jours avant la déclaration de candidature, s’imposent pour ce deuxième tour.

Je suis déçu de leur élimination et souhaite bonne chance aux nouveaux futurs élus dont, ils le comprendront, nous attendons que la politique économique mise en place par Emmanuel Macron porte rapidement ses fruits. Notre territoire en a besoin, que ce soit en agriculture, sur le plan du chômage, des entreprises, ou de la sécurité.

Toujours en soutien au Train Jaune

Samedi 3 juin, j’ai participé à la 3ème édition de la Fête du Train Jaune organisée par le Comité d’Usagers à Bourg Madame.

Cette manifestation a pour but, non plus de soutenir le Train Jaune, mais surtout de le moderniser et à ce titre, il est important de travailler ensemble, institutions, partenaires économiques, politiques, associatifs.

Madame Malherbe, au titre de Présidente du PNR, a souligné combien ses membres étaient engagés pour ces actions.  La Région Occitanie s’est engagée à en faire un chantier prioritaire avec des investissements conséquents sur le matériel roulant et les voies.

La difficulté bien sûr est d’arriver à conserver ses missions de service public. Mais il me paraît primordial, pour sa survie, d’en faire un élément touristique patrimonial important. Il permettrait d’irriguer le territoire qui s’étend de Villefranche du Conflent à la Vallée du Carol et décupler le potentiel des différents sites. Plusieurs thèmes pourraient être mis en avant randonnée (Carlit, Bouillouse, Carança….) soleil (Fours solaires…) santé (avec les bains de St Thomas et de Dorres…

UNE JOURNEE DEDIEE A NOTRE PATRIMOINE CATALAN

Samedi 27 mai, j’ai participé avec beaucoup de plaisir et d’émotion à l’inauguration des travaux de rénovation de deux églises de notre département ; j’avais contribué à ces différents travaux par le biais de la réserve parlementaire.

L’Eglise Saint Mathieu, à Perpignan a retrouvé son lustre et son éclat et comme l’a souligné, Josiane Cabanas, élue municipale en charge de notre patrimoine catalan, c’est une véritable métamorphose.

Ce sont plus de 1.25 millions d’euros de travaux qui ont été consacrés à l’Eglise Saint Mathieu, qui se situe au cœur du quartier médiéval. Les statues, le retable, les peintures murales ont été restaurées et invitent les habitants à venir les découvrir et les admirer.

Monseigneur Norbert Turini, Evêque du Diocèse et la grande majorité des élus municipaux de Perpignan étaient présents pour témoigner de leur attachement au patrimoine de leur ville.

L’après midi, à 17 h 30, je retrouvais avec plaisir Monseigneur Norbert Turini à Torreilles où le Maire Marc Médina inaugurait la fin des travaux de l’église Saint Julien et Sainte Baselisse.

L’église de Torreilles qui ne pouvait plus assurer la sécurité des paroissiens, tant sa structure était fragilisée a été fermée durant 3 ans.

Ces trois années auront permis à Marc Médina de monter le dossier de restauration de l’Eglise, notamment en termes de subvention, et de procéder aux travaux qui ont duré neuf mois. Ce projet a été porté unanimement et avec ambition par le conseil municipal de Torreilles.

L’Eglise a été renovée de fond en comble, toiture, façade, pose de panneaux photovoltaïques, peintures intérieures, charpentes, lignes épurées….. tout ceci grâce aux précieux conseils de l’architecte Tristan Schébat, spécialisé dans les lieux de culte.

L’église inspire désormais le recueillement et la sérénité  confortés par le magnifique tableau offert par Rosa de Villa, peintre domicilié au Barcarès et intitulé « Energie sensorielle » dont la luminosité éclaire le vitrail et qui semble être là depuis des années.

ATTENTAT DE MANCHESTER

J’exprime ma plus grande  solidarité  avec le peuple britannique au moment où le terrorisme a encore frappé.

Mes pensées vont aux victimes innocentes.

Plus d'articles...