Voeux de la Fédération des Républicains - Pyrénées-Orientales - Le Soler le 1er février 2019

Cette année, la Fédération des Pyrénées-Orientales a présenté aux militants conviés ses vœux au Soler.

Armelle Revel-Fourcade, en sa qualité de Maire du Soler, a accueilli les participants.

Se sont succédés à la tribune Lauriane Josende, Secrétaire Départementale, Christine Moulenat, Présidente et les 3 délégués de circonscription, Jean- Charles Moriconi pour la 1ère circonscription, Stéphane Loda pour la 2ème, Paul Miffre pour la 3ème. Etait excusée, Jacqueline Irles, Délégué de la 4ème circonscription qui n’a pu être présente.

Jean Sol a voulu dans son intervention apporter tout son soutien et se faire le porte-parole de tous les militants, aux forces de l’ordre et de sécurité tant malmenées depuis le début des manifestations des gilets jaunes. Nous ne pouvons accepter cette violence et nous la condamnons.

Jean-Marc Pujol a pris la parole pour remercier les militants de leur soutien et leur dire combien il comptait sur eux pour la Ville de Perpignan. Il a ensuite été particulièrement clair sur son opposition au retour des djihadistes et du danger qu’ils représenteraient pour la France.

J’ai clôturé la prise de parole des différents élus pour faire un petit compte-rendu de la commission nationale d’investiture qui a eu lieu le 29 janvier au siège des Républicains à Paris.

Laurent Wauquiez a proposé,  un « trio » composé de François Xavier Bellamy 33 ans, Agnès Evren Vice-Présidente du Conseil Régional d’Ile de France et Arnaud Danjean, Député européen sortant.

Par ce trio, il  a démontré sa volonté de rassemblement de toutes les sensibilités puisque Agnès Evren est proche de Valérie Pécresse et Arnaud Danjean, proche d’Alain Juppé.

La commission d’investiture a voté à la quasi unanimité pour ces 3 têtes de liste et a voté également le principe de 50 % de renouvellement des candidats.

J’ai demandé aux militants de s’investir dans cette campagne, car nous devons être forts pour pouvoir participer à la refondation de l’Europe.
Après avoir précisé aux militants que j’avais été désigné avec 3 de mes collègues sénateurs pour participer au grand débat au titre des Républicains, nous avons ensuite partagé la galette dans une très bonne ambiance.