Actualites

PERIODE DES VOEUX

Que d’agréables moments passés à écouter mes collègues maires, nous expliquer les projets pour leur commune et pour le bien être de leurs habitants avec passion et enthousiasme.

Cela fait chaud au cœur de les voir si engagés pour les autres avec tant d’humanisme et un profond respect des valeurs de notre République, tolérance et fraternité.

Puissions-nous cette année retrouver le chemin de la réconciliation entre tous les citoyens. Notre pays est un vieux pays, mais un grand pays et nous devons tout faire pour qu’il le reste.

Présent aux vœux de Néfiach, de Saint Féliu d’Avall, de Saint Cyprien, Perpignan et Saint Estève, Je ne peux malheureusement assister à tous les vœux, mais je  remercie tous les maires, tous les élus qui s’engagent pour nous pour donner un avenir à notre territoire.

Voeux à Néfiach

Voeux à St Féliu d'Avall

Voeux à St Cyprien

Voeux à Perpignan

Voeux à Saint-Estève

 

 

Fêtes de fin d'année : Fermeture de la permanence parlementaire

François CALVET, Sénateur des Pyrénées-Orientales,

vous informe de la fermeture de sa permanence parlementaire

du lundi 24 décembre 2018 au vendredi 4 janvier 2019 inclus

et vous souhaite de passer de très belles fêtes de fin d'année

François Rivière, décoré de l'Ordre National du Mérite

J’ai répondu favorablement à l’invitation de François RIVIERE, Président de l’USAP, à l’occasion de sa remise de décoration, juste distinction au regard de son investissement pour notre club fanion et de son courage.

Le monde du sport était présent, mais également de nombreux représentants du monde politique, associatif et militaire.

J’ai tenu à participer à cette remise de médaille et à le féliciter personnellement.

Marche blanche de Millas

Un an après, jour pour jour, les parents des enfants victimes de l’accident entre un bus et un train survenu le 14 décembre 2017 ont souhaité organiser une marche blanche.

Dès 13 heures, plus d’un millier de participants étaient présents pour rendre hommage à ces petites victimes.

J’ai souhaité avec mes collègues élus participer à cet hommage qui a eu lieu en présence de Madame la Ministre des Transports, Elisabeth BORNE. Avec Jean Sol et mes collègues élus, nous avons chacun déposé une gerbe de 23 roses blanches, en souvenir des 23 enfants présents dans le bus, qui resteront tous traumatisés à vie.

A 16 h 07, à l’heure exacte de l’accident, les enfants ont laché des ballons pour saluer l’âme des enfants disparus.

Conflit des gilets jaunes : Situation des commerçants

Vendredi 7 décembre, avec mon collègue Jean Sol, nous avons reçu une délégation de 3 commerçants et responsables d'enseignes sur le secteur de Claira.

Ils nous ont exposé une situation inquiétante, pour ne pas dire alarmante. Leurs commerces ont été quasi inaccessibles durant les 3 derniers week-ends, entraînant une perte de chiffre d'affaires qui pourrait les amener, si cette situation devait perdurer à licencier leur personnel.

Ils nous ont indiqué qu'ils craignaient que leur service de sécurité ne soit pas suffisant pour protéger leur personnel et les clients qui pourraient venir.

Ils nous ont demandé de saisir Monsieur le Préfet, ce que nous avons fait sur la base du mail ci-dessous :

U R G E N T

Monsieur le Préfet,
 

Nous venons de recevoir une délégation de la zone commerciale de Claira Rivesaltes que votre directrice de cabinet Edwige Darracq a rencontrée le mercredi 28 novembre dernier.

Comme vous le savez, depuis la situation sociale et économique s’est dégradée dans tout le pays et tout particulièrement dans notre département.

Les professionnels et chefs d’entreprise de toutes les zones économiques et commerciales nous alertent sur les difficultés qu’ils rencontrent pour l’approvisionnement, l’arrivée des camions, la logistique et ces blocages impactent très directement les emplois de l’ensemble de ces entreprises.
Demain samedi ces commerçants craignent des mouvements que leur propre service de sécurité ne pourront pas seul endiguer pour la protection de leur personnel, de leurs clients et de leur magasin.

C’est pour cette raison que nous tenons à vous alerter afin que des forces de l’ordre soient déployées sur ces différents sites.

Par ailleurs, les difficultés de ces chefs d’entreprise doivent faire l’objet à notre avis de mesures particulières qu’il convient déjà de mettre en œuvre, les reports d’échéance ne suffiront pas et nous pensons qu’il faut déjà acter le principe d’une procédure de dégrèvement qui seule peut sauver les entreprises et les emplois y afférents.

Cette procédure d’urgence pourrait être proposée au Gouvernement et comprendrait la constitution d’un dossier qui ferait l’objet d’une étude au sein d’une commission regroupant les différents services concernés, élus, les professionnels et DGFIP. Cette procédure constituerait une mesure immédiate qui permettrait de répondre aux entreprises en difficulté et de sauver les emplois. La commission pourrait se prononcer sur dossier.

Dans l’histoire de notre département, nous croyons nous souvenir que cette commission avait été mise en place en matière agricole pour le dégrèvement notamment des taxes du foncier non bâti lors d’événements et avaient permis de sauver beaucoup des exploitations.
Nous savons toute l’attention que vous porterez à notre requête et à nos propositions et nous sommes à votre disposition pour vous rencontrer afin d’examiner la situation inquiétante pour le tissu économique de notre département.

Recevez Monsieur le Préfet l’expression de nos meilleurs sentiments.

François CALVET et Jean SOL
Sénateurs des Pyrénées Orientales


Par retour instantané de mail, Monsieur le Préfet nous a confirmé qu'il avait bien entendu leurs doléances et qu'il faisait le nécessaire en termes de sécurité et de mise en place d'une commission qui pourrait analyser les pertes d'exploitation.

Plus d'articles...