Actualites

Cérémonie des voeux au Soler

Vendredi 25  janvier dernier, j'ai assisté à la cérémonie des voeux au Soler.

En préambule du discours d'Armelle REVEL-FOURCADE, maire, et en ma qualité de Sénateur, j'ai souhaité adressé quelques mots à l'ensemble des élus venus nombreux mais également à la population du Soler.

Voici l'intégralité de mon intervention :

"Monsieur le Préfet,
Mesdames, Messieurs les Parlementaires,
Mesdames, Messieurs les Conseillers Régionaux et Départementaux,
Monsieur le Maire de Perpignan, Président de la Communauté Urbaine,
Mesdames, Messieurs les Maires,
Chère Armelle,
Mesdames, Messieurs les Elus,
Chers Amis,

Je suis particulièrement heureux ce soir de vous présenter mes meilleurs vœux de santé et de bonheur pour vous et vos proches.

Je n’ai malheureusement pas pu le faire de vive voix l’année dernière car des raisons de santé m’ont privé de la joie de partager ce moment avec vous. Aujourd’hui totalement remis, je mesure le privilège que j’ai de me trouver à vos côtés et en particulier aux côtés de votre nouveau Maire et de son équipe.

Vous le savez, Le Soler est et sera toujours la ville qui m’a accueilli il y a près de 25 ans et pour laquelle j’ai un attachement aussi grand que celui de ma Cerdagne natale. Ceux qui me connaissent savent ce que cela signifie.

En septembre 2017, réélu Sénateur j’ai été contraint par la loi sur le non cumul des mandats de renoncer à mon rôle de Maire. Croyez bien que cette décision a été très difficile. Pour autant, je savais qu’Armelle serait à la hauteur de la tâche.

Je peux vous dire combien elle a eu à cœur de continuer à placer l’humain au centre de toutes ses décisions et de toutes ses actions.  Depuis un peu plus d’un an maintenant, elle a mené à bien l’ensemble des projets que nous avions initiés et conduit les nouveaux avec constance et persévérance.

Avec Véronique Olier, nous faisons équipe à la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée et je salue son Président Jean Marc Pujol, ici présent. Je le remercie pour l’ensemble des investissements réalisés sur la commune du Soler. Ce ne sont pas moins de 9,5 millions qui ont été consacrés aux solériens depuis 2014.

Nous avons su également mobiliser tous les partenaires financiers, L’Etat, le Conseil Régional, l’Etablissement Foncier Public Régional et le Conseil Départemental pour faire valoir les actions structurantes de notre ville. Je tiens à remercier publiquement l’ensemble de ces partenaires qui, au-delà des orientations partisanes savent œuvrer pour le bien d’un territoire

Le dernier en date concerne le Pole Numérique et vous savez combien avec toute l’équipe du Soler, nous sommes attachés à la réalisation de ce campus universitaire en cœur de ville.

400 personnes ont assisté à la pose de la première pierre le 5 octobre 2018 en présence de nombreuses personnalités.
Madame Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie a fait voter à son assemblée une subvention d’un million et demi d’euros, Jean Marc Pujol, a proposé à la communauté urbaine d’abonder ce dossier à hauteur de la même somme, 1,5 millions d’euros.
L’Etat, et je remercie Monsieur le Préfet Philippe Chopin et le Secrétaire Général Ludovic Pacaud de nous accompagner sur ce dossier en finançant le Pôle Numérique à hauteur de 500 000 €, ainsi que la Présidente du Conseil Départemental, que je remercie également, Madame Hermeline Malherbe qui nous a octroyé une aide de 150 000 €.
Nous sommes encore en attente de financement supplémentaires qui porteront à plus de 64 % de subvention pour cet équipement qui fera du Pôle Numérique un véritable campus numérique accueillant l’IDEM, le Pole Action Média, le CFA Régional transfrontalier des Industries Créatives Numériques.
Au-delà de cette réussite pour nos jeunes et du retentissement pour notre ville du Soler, je me réjouis d’avoir pu associer à la construction nouvelle qui verra le jour   la réhabilitation des anciens établissements Chassagnac, là où la salade était triée, il y a de nombreuses années, il y a maintenant des studios d’enregistrement !

J’ai aussi à cœur de suivre avec Véronique Olier, l’évolution d’un dossier qui nous est très cher c’est la réalisation des Berges de la Têt, véritable voie verte en bordure du fleuve, de Saint-Féliu d’Avall jusqu’à Canet-en-Roussillon.
Après la réalisation de la partie urbaine sur Perpignan, le marché de travaux pour Perpignan Le Soler est en cours de passation. Les travaux devraient donc débuter, avant l’été, en même temps que la liaison entre les deux lacs du Soler et de Saint Féliu d’Avall. Vous le voyez, le dossier avance nous pourrons, bientôt,  à pied ou en vélo, rejoindre Canet le long de la Têt.

Armelle dans son intervention développera les différentes réalisations qui ont vu le jour sur notre commune, toujours au bénéfice du bien vivre au Soler.
Quels que soient nos choix politiques, nous le savons tous, il nous faudra restaurer la confiance et retrouver l’espérance chez nos compatriotes, c’est notre responsabilité !
Depuis 18 mois, le Président de la République a ignoré les élus, parlementaires, conseillers régionaux et départementaux, maires. Il redécouvre aujourd’hui l’intérêt de toutes ces fonctions et nous sommes allés l’écouter à Souillac pour lui rappeler les souffrances de nos concitoyens.
J’espère que ce grand débat débouchera sur des mesures concrètes qui répondront aux attentes des populations.
Le Sénat est le représentant des collectivités, il est composé d’élus d’expérience qui connaissent parfaitement les sujets et sont en prise directe avec les élus.
C'est à l'initiative du Sénat qu'ont été votées des mesures en faveur du pouvoir d’achat des Français pour les familles, les retraités, les ménages accédant à la propriété mais aussi pour les Français dont la voiture est indispensable.
Le Sénat s’est engagé à limiter le poids de la réglementation applicable aux collectivités territoriales et à simplifier certaines normes réglementaires relatives à l'urbanisme et à la construction.
Oui, ces travaux sont nombreux et riches en sources d’inspiration.

Car rendre l’espoir, c’est redonner de la vitalité à nos territoires, ceux de la France rurale ou périphérique, qui se sentent parfois oubliés.

Comme tous mes collègues, c’est l’esprit de responsabilité, qui nous anime car nous avons tous, l’amour de notre pays, la fierté de ce que nous sommes, l’attachement sans faille aux valeurs que nous portons et à notre République.
En ces temps de débats, j’entends ceux qui proposent une autre République, ceux qui veulent changer les règles. Je leur dis : attention à ne toucher à nos institutions qu’avec prudence ! Notre Constitution fonctionne et donne les moyens efficaces pour gouverner notre pays. Et comme le disait le Cardinal Marty : « L’art de gouverner ne consiste pas à rendre souhaitable ce qui est possible. Il consiste à rendre possible tout ce qui est souhaitable ».

J’arrive maintenant au terme de mes propos et avant de laisser la parole à Madame la Maire, je vous souhaite à tous le meilleur pour cette année qui démarre,

Très bonne année à vous tous."

 

Soutien Parlementaire

J'ai souhaité, ce jour, apporter, à l'appel des 33 000 boulangers de France, mon soutien parlementaire à la candidature des savoir-faire artisanaux et de la culture de la baguette de pain à la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO.

Emblématique de la France, la baguette de pain témoigne d'une pratique sociale quotidienne rythmant la vie des Français.

9 Français sur 10 soutiennent cette candidature !

Grand Débat National

J’ai été désigné par mon groupe Les Républicains du Sénat pour faire partie du groupe de travail organisé par le Parti, sous la Présidence d’Annie Genevard, Secrétaire Générale du Parti, Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale, pour apporter notre contribution au grand débat.

Font partie de ce groupe de travail 4 Députés, 4 sénateurs et 4 élus des territoires :

Emilie Bonnivard, Députée de la Savoie

Vincent Descoeur, Député du Cantal

Pierre Henri Dumont, Député du Pas de Calais

Olivier Marleix, Député d’Eure et Loir

Muriel Jourda, Sénatrice du Morbihan

Guillaume Chevrollier, Sénateur de la Mayenne

Christine Lavarde, Sénatrice des Hauts de Seine

François Calvet, Sénateur des Pyrénées Orientales

Brigitte Barèges, Maire de Montauban

Gil Averoux, Maire de Châteauroux

Renaud Beretti, Maire d’Aix les Bains

Nadège Lefebvre, Présidente LR Oise

Christophe Rivencq, Président du Groupe d’Union des élus de la Droite et du Centre

Le débat s’organisera autour de 3 thématiques

Thématique 1 : pouvoir d’achat, gaspillage de l’argent public et revalorisation du travail

Thématique 2 : territoires et institutions

Thématique 3 : Régalien

Lors de la prochaine réunion le 29 janvier, j’apporterai ma contribution à la thématique 1 « Pouvoir d’achat, argent public, revalorisation du travail.

Il nous reviendra et il reviendra aux Républicains, seul parti d’alternance crédible,  de s’adresser à tous les Français, en partant des préoccupations exprimées par les gilets jaunes du 17 novembre : le pouvoir d’achat, le refus de l’assistanat, les fractures territoriales.

Nous ne devons pas laisser le Président de la République tenter de détourner le débat pour l’entraîner uniquement sur les sujets institutionnels.

Participation au Grand Débat

Les Républicains ont mis en place un groupe de travail dans le cadre du Grand Débat, sous la présidence d’Annie Genevard. Ils ont désigné 4 sénateurs, 4 députés et des personnalités issues des territoires.

J’ai été désigné avec 3 de mes collègues sénateurs pour apporter notre contribution.

La première réunion a eu lieu ce mercredi 23 janvier au siège des Républicains 238, rue de Vaugirard.

Au-delà des propositions que nous allons faire, j’ai souligné que la situation était grave et qu’il faudrait, à un moment donné, répondre concrètement à certaines des revendications des gilets jaunes pour retrouver le calme et la sérénité dans notre pays.

Prochaine réunion, mardi prochain 29 janvier, sur le thème du pouvoir d’achat.

Grand Débat à Souillac dans le Lot

Vendredi 18 janvier dernier, avec une belle délégation des maires du 66, nous nous sommes rendus à Souillac pour participer au grand débat car nous souhaitons que notre pays retrouve le calme et là sérénité et que le Président de la République apporte des réponses concrètes à même de redonner de l’espoir à certains de nos concitoyens.

Plus d'articles...