Communiqué de presse pour l'aménagement de la RN 116

RN 116 : FRANCOIS CALVET A MADAME LA MINISTRE DES TRANSPORTS DES CREDITS POUR L’AMENAGEMENT DE LA 116

Madame Elisabeth BORNE est venue dans notre département le 27 novembre 2017, pour nous annoncer le non renouvellement de la DUP de la RN 116, obtenue le 16 juillet 2008, prévue depuis le rond-point de Bouleternère à Prades en double voie express améliorant ainsi considérablement le trajet jusqu’aux stations touristiques de Cerdagne Capcir, jusqu’en Andorre et en Espagne.

Madame BORNE a justifié cette décision en invoquant une réalisation trop coûteuse sans que nous n’en ayons jamais eu la démonstration. Elle précisait que ces aménagements n’étaient pas utiles pour le trafic. Elle rajoutait que cette route n’était pas considérée comme accidentogène.

Néanmoins elle suggérait que pour la RN 116 des « solutions pragmatiques puissent être mises en place dans les meilleurs délais afin de rendre la circulation plus fluide et de répondre aux enjeux de sécurité routière, de développement économique et touristique ».

Aujourd’hui, le Gouvernement souhaite investir 1 milliard d’euros d’ici à 2028 pour réaliser des grands travaux sur une vingtaine d’axes, le but étant de désenclaver les petites villes et de faciliter les déplacements dans les territoires ruraux en aménageant des zones de dépassement ou en créant des zones à 2 x 2 voies sur les portions de routes les plus fréquentées.

C’est dans ce contexte que je viens de la saisir, dans une correspondance que je lui adresse ce jour,  pour que le Gouvernement puisse inscrire d’ores et déjà, les opérations qui permettraient d’améliorer la circulation et de la sécuriser. Je lui indique les aménagements à prévoir , à savoir le carrefour de Rodès, le carrefour de Vinça, le contournement de Marquixanes, et la réalisation de plusieurs créneaux de dépassement sur la partie Bouleternère-Prades, ainsi que quelques tournes à gauche et déviations de village sur sa partie montagneuse.