L'action de François Calvet

RN 116 : aires de chaînage

Le 30 janvier dernier, François CALVET a participé à une réunion en présence des instances concernées à la sous-préfecture de Prades.

Cette réunion avait pour thème les aires de chaînage/déchaînage et/ou de repos touristique sur la RN 116 entre Prades et Bourg-Madame.

Il a donc été précisé que les crédits nécessaires à la réalisation de 12 aires de chaînage vont être débloqués.

Ces aires se situeront sur les lieux suivants :
- parkings de Villefranche de Conflent
- aire du garage d'Olette
- aire de Thues entre Valls
- aire du créneau de Séjourné
- aire de Sauto
- aire de l'usine électrique de la Cassagne
- aire de Gisclard et 3 voies de Fetges
- aire de Mont-Louis
- aire du pont de Bou
- aire de Saillagouse
- aire de la Briquèterie
- aire de Hix-Bourg-Madame et parking de Bourg-Madame

Elles permettront aux automobilistes de mettre leurs chaînes à l'abri de la circulation. De ce fait, nous n'assisterons plus à la fermeture intempestive de la RN 116 du à la négligence des automobilistes non équipés.

Le dispositif sera doublé d'un contrôle par la gendarmerie qui vérifiera l'équipement des véhicules.

Soutien au mouvment de mobilisation des IUT

Lors de la mobilisation nationale des IUT en novembre et décembre 2008, l'Institut Universitaire de Technologie de Perpignan avait alerté François CALVET sur le risque de disparition des IUT avec la mise en place de la loi sur l'autonomie des universités.

Monsieur Patrick BELLEGARDE, Directeur de l'IUT de Perpignan, a donc tenu à remercier, au travers d'une correspondance, François CALVET d'avoir soutenu leur mouvement en acceptant de les recevoir et en interpellant directement Valérie PECRESSE, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Il a rappelé que grâce à la mobilisation des élus et à la mobilisation de l'ensemble du réseau IUT, l'avenir des IUT a pu être préservé. En effet, le 16 décembre dernier, la réunion du comité de suivi des relations Universités-IUT a abouti à l'élaboration d'une charte qui rappelle les spécificités des IUT et assure la pérennité de leur autonomie au sein des universités dans le strict respect de la Loi relative aux libertés et responsabilités des universités.

Parlement des enfants 2009

La 15ème séance du Parlement des enfants se tiendra au Palais Bourbon le samedi 13 juin 2009. Elle sera l'aboutissement d'un travail pédagogique effectué, tout au long de l'année scolaire, par les élèves des classes de CM2 qui auront élaboré une proposition de loi.

C'est dans ce cadre que François CALVET s'est rendu, jeudi 29 janvier dernier, à l'école Ste Thérèse de l'Enfant Jésus à Perpignan dans la classe de Madame JIMENEZ afin de répondre aux nombreuses interrogations des enfants concernant la fonction et le rôle du député.

Après avoir présenté sa circonscription, François CALVET a fait la connaissance d'Astrid, élue chargée de représenter sa classe à l'Assemblée nationale et de Gautier, son suppléant.

Astrid siègera donc le 13 juin prochain dans l'hémicycle à la place occupée habituellement par François CALVET.

Ainsi, pendant près d'une heure et demie, François CALVET a engagé un débat pasionné et passionnant sur les questions "citoyennes" des enfants, très engagés au regard de la santé publique, de l'écologie...et a répondu aux nombreuses questions des élèves telles que :

- Combien de fois allez-vous à Paris ?
- Qu'est-ce qui vous a poussé à devenir député ?
- Etes-vous stressé lorsque vous prenez la parole ?
- Quelle a été votre journée la plus difficile ?
- Avez-vous déjà déposé une proposition de loi ?
- Quelle différence y-a-t-il entre un sénateur et un député ?
- Qui vous remplace lorsque vous êtes malade ?
- Comment se déroule une journée à l'Assemblée nationale ?
- Est-ce que votre fonction de député occasionne beaucoup de déplacements ? ...

Il est à noter également que la proposition de loi qui sera soumise à l'Assemblée nationale, après un travail commun à l'ensemble de la classe, aura pour thème la reconnaissance du handicap dans le milieu scolaire et notamment l'apprentissage du langage des sourds à l'école de manière à favoriser la communication entre les enfants.

François CALVET en visite à Formiguères

Jeudi 29 janvier dernier, le Préfet Hugues BOUSIGES a organisé une réunion en Capcir afin d'évaluer les dégâts causés par la tempête du 24 janvier en Capcir.

François CALVET, le Préfet et le Président du Conseil Général se sont rendus à Formiguères en hélicoptère. Tous les maires étaient présents et encore sous le choc de la violence du vent qui a soufflé jusqu'à 193 km/heure.

Le Conseil Général du Capcir, Christian BLANC a fait état d'un lourd bilan, plus lourd qu'en Cerdagne, mais il se réjouit qu'il n'y ait pas eu de blessés parmi les populations, ce qui est bien sûr l'essentiel. Les stations vont faire leur compte, analyser leur perte d'exploitation, mais grâce aux équipes de secours, aux équipes municipales et aux bénévoles, dès le lundi celles-ci ont pu ouvrir.

la forêt de la Matte a payé un lourd tribut à la tempête. L'ONF a évalué les dégâts occasionnés à plus de 20 000 m3 de bois perdus, ce qui représente 5 à 7 années de récolte à terre, François CALVET a rappelé que l'Etat a débloqué 5 millions d'euros pour le débardage des forêts et a mis en place un plan bois.







 

François CALVET en visite à Bourg-Madame

Jean-Jacques FORTUNY, Maire de Bourg-Madame, a invité François CALVET le jeudi 8 janvier dernier à visiter sa commune en présence de Monsieur le Préfet Hugues BOUSIGES.
Cette visite a été l'occasion de présenter tous les projets de la commune, notamment l'installation d'une nouvelle caserne de pompiers et la nouvelle gendarmerie.
Ce déplacement a permis à François CALVET de confirmer à Marie-Thérèse ORTIZ son grand intérêt pour le projet d'installation du pôle pédiatrique en Cerdagne dont elle est à l'initiative et qui s'inscrit dans le cadre du partenariat des maisons de santé et de l'hôpital transfrontalier de Puigcerda.
Le pôle pédiatrique de Bourg-Madame prévoit une structure de 60 lits plus une place HDJ.
La Perle Cerdane accueillerait quant à elle 106 lits.
Ceci est la conséquence de la restructuration des maisons de santé du plateau cerdan pour lequel François CALVET oeuvre depuis plusieurs années.







 
Plus d'articles...