Actualités

Présence de Bruno Retailleau dans les Pyrénées-Orientales

Avec Jean Sol, nous avons été heureux et fiers d’accueillir notre Président de Groupe au Sénat, Bruno Retailleau, dans les Pyrénées Orientales.

Bruno Retailleau a souhaité aller à la rencontre des territoires, de leurs forces vives, des élus et de nos militants. Il effectue ce qu’il appelle « Un Tour de France ».

Bruno Retailleau a rédigé un livre intitulé « Refondation » pour prôner la refondation de notre parti suite aux mauvais résultats des dernières élections.

Après l’avoir accueilli à l’aéroport, jeudi 18 juillet dernier, nous nous sommes rendus à la Villa Duflot où plus de 15 chefs d’entreprise l’attendaient, l’occasion pour eux d’interpeler Bruno Retailleau sur sa vision de la France économique. Nous avions convié, parmi eux,  Laurent Gauze, Patrick Poirrier, Xavier Danjour, Emmanuel Sterne, Cyril Marcer, Mansur Kavak…

A 16 h 30, de nombreux élus maires, adjoints et conseillers avaient répondu présents à cette invitation et le Président du Groupe LR au Sénat s’est exprimé devant eux  sur le positionnement du Sénat : Nous entendons incarner “un Sénat de contre-pouvoir et non d’anti-pouvoir” à l’écoute des maires.

Un sénat, qui n’est pas dans une opposition systématique, ni dans une adhésion automatique. Une institution qui défende les territoires et surtout les maires contre une vision trop verticale.  II a fait état d’une dernière enquête sur les attentes municipales de Français qui démontrent l’attachement des citoyens à leur maire et souhaitent majoritairement leur réélection.

A 18 h 30, Bruno Retailleau, s’est exprimé devant les militants des Républicains qui sont venus très nombreux écouter un de leur responsable politique. Il a pu décliner sa vision de la droite qui ne doit plus être un combat de chefs destructeurs et qui doit mettre en avant l’ADN de notre parti, à savoir le parti de l’ordre, de l’économie et de la liberté.

Le lendemain, vendredi 19 juillet, Bruno RETAILLEAU, à l’invitation de Jean Marc PUJOL, Maire de Perpignan et Suzy NICAISE adjointe au maire, a déposé une gerbe devant le mur des disparus à Perpignan.

Nominations à l'Hôpital Transfrontalier de Cerdagne

Je suis très fier d'avoir été renouvelé par Madame Agnès BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé, dans mes fonctions de membre du Conseil Consultatif du Groupement Européen de Coopération Territoriale au titre des Personnalités qualifiées.

Cette nomination a fait l'objet d'un arrêté du 8 juillet 2019 paru dans le Journal Official du 12 juillet.

Madame Agnès BUZYN a également renouvelé dans leurs fonctions Madame Rose de MONTELLA, Monsieur Jean-Jacques FORTUNY et Madame Hélène JOSENDE. Elle a nommé le Docteur Jean-Dominique LAPORTE et Madame Eliane JARYCKI qui seront maintenant membres du Conseil Consultatif.

Ces nominations ont bien sûr été abordées lors de la séance du Conseil Consultatif qui a eu lieu le 18 juillet à l'Hôpital de Cerdagne. Au cours de cette séance, nous avons débattu, entre autres, d'un point très important concernant la liberté de circulation des médecins en zone transfrontalière au regard de l'état d'avancement de la règlementation européenne espagnole/française.

Le rapport de l'activité et les comptes annuels du GECT de l'hôpital ont été présentés aux membres du conseil consultatif.

Officiel : L'Occitanie aura son parc éolien flottant

Suite à la réunion que nous avions eu avec la directrice de cabinet du ministre de l'écologie, en février dernier, avec mon collègue Jean Sol et mes collègues sénateurs de l'Aude, concernant l'éolien en mer, la Ministre Emmanuelle Wargon a confirmé à Roland Courteau, Sénateur de l' Aude que c'est officiel, la Méditerranée disposera bien dans le cadre de la phase industrielle et commerciale de l’éolien flottant, de deux nouveaux parcs : l’un au large des côtes d’Occitanie, le second au large des côtes de PACA.

L’annonce a été faite, au Sénat, par la Ministre Emmanuelle WARGON, suite à plusieurs interventions et amendements du Sénateur Roland COURTEAU, lors de l’examen du projet de loi Energie-Climat, dont la discussion durera toute la semaine.

Une bonne nouvelle, donc qui a été saluée, devant le Sénat, par Roland COURTEAU comme un atout supplémentaire pour nos départements et régions méditerranéennes, et un « sacré plus pour une filière industrielle d’avenir importante. »

FETE NATIONALE

Comme chaque année, la fête nationale est une des cérémonies les plus importantes de notre vie citoyenne et de notre vie d'élu, celle qui rassemble les Français autour de nos valeurs républicaines.

Après avoir défilé à Perpignan, j'étais présent au Soler pour défiler également jusqu'au Monument aux Morts et assister au discours de Madame le Maire, Armelle Revel Fourcade, qui a rappelé le 230ème anniversaire de la prise de la Bastille, symbole de la reconnaissance de l'individu dans ses droits et de la société dans ses valeurs citoyennes.

J'ai eu l'honneur de remettre la médaille de la Ville de Vermeil du Souvenir Français à Madame Raymonde Estiot, au parcours particulièrement méritant.
Elle a adhéré au Souvenir Français en 2005, est à l'Association des Anciens Combattants et s'est investie depuis toutes ces années avec l'engagement que tout le monde lui connaît.

Mais j'ai tenu également à souligner le rayonnement qu'elle avait su donner au Club de Théâtre qu'elle a elle même monté dans les années 1980 et je ne compte pas le nombre de fois où depuis mon bureau, je la voyais pour des répétitions dans la salle des fêtes.

Madame ESTIOT a aujourd'hui 91 ans et est toujours aussi présente dans la vie de notre cité.

Bilan de la Mission d'Information "Sidérurgie" au Sénat

Depuis 6 mois, la Mission d’Information « Enjeux de la filière sidérurgique dans la France du XXIe siècle : opportunité de croissance et de développement » présidée par Franck Monerville, Sénateur de la Meuse, dont j’ai eu grand plaisir à être membre, a souhaité accompagner la mutation d’une filière stratégique.

Ainsi, les travaux de cette mission ont eu pour objet l’audition de 55 personnes réunissant Etat, industriels et syndicats, la visite de 11 sites industriels sur tout le territoire (AreclorMittal, Ascoval, Ugitech…) et le déplacement auprès de la Commission Européenne à Bruxelles.

Le constat est que la France n’est plus que le 15e sidérurgiste mondial, ne représentant que 1% de la production, et ne dispose plus d’aucun champion national.

La filière sidérurgique est pourtant stratégique pour de nombreuses filières aval et demeure compétitive, bien que fortement dépendante pour ses approvisionnements.

Elle est toutefois structurellement mondialisée, très fragmentée et concentrée ; très capitalistique et opérant à marge réduite.

Dans son rapport rendu le mardi 9 juillet 2019 au Sénat, la Mission d’Information « Sidérurgie » soumet 30 propositions et préconise 7 priorités d’action telles que :

- Une organisation plus efficiente de la filière sidérurgique
- Donner à l’acier français de nouvelles armes dans la compétitivité internationale
- Améliorer l’image de la sidérurgie pour attirer les compétences
- Accompagner l’adaptation de la filière aux exigences de la transition énergétique
- Favoriser le recyclage de la ferraille
- Conforter les dispositifs à destination des entreprises de la filière les plus consommatrices d’énergie
- Mettre en place un accompagnement stratégique à tous les niveaux de l’action publique

Plus d'articles...