Actualités

Les pistes cyclables dans le Plan de Relance

Mardi 22 septembre, j’ai participé à une rencontre, en mairie du Soler, avec Monsieur le Préfet, Madame le Maire et plusieurs autres intervenants pour évoquer les mobilités vertes.

En effet, ces mobilités, dans le cadre du Plan de relance, vont bénéficier de financements exceptionnels que l’Etat a mis en place.

Ces financements, comme l’a rappelé Monsieur le Préfet, doivent agir comme un électrochoc pour les territoires.

Ainsi, ce dossier de la piste de mobilité douce projeté par PMM entre parfaitement dans ce cadre. Avec le projet de PMM appelé Es Têt qui bénéficie d’ores et déjà des financements du Département, de la Région, de l’Etat et de l’Europe, l’idée de relier à terme Prades à la mer à vélo devient une réalité puisque l’intervention des fonds du Plan de relance va accélérer les choses.

C’était donc le but de cette rencontre et d'une visite sur le chantier de la piste cyclable de 4 km devant relier le lac du Soler à celui de Saint-Féliu d'Avall, où les financeurs du projet Es Têt ont pu rencontrer les acteurs de la piste cyclable.

Visite des vendanges

Jeudi 17 septembre dernier, à l’invitation de la chambre d’agriculture des Pyrénées-Orientales, j’ai eu le plaisir de participer à la traditionnelle visite des vendanges en présence de Monsieur le Préfet.

Deux visites étaient organisées, l’une au Domaine Piquemal à Espira de l’Agly, l’autre à la cave coopérative Dom Brial à Baixas. En suivant, a eu lieu une réunion sur la situation viticole. L’occasion également de faire le bilan des vendanges.

Dans le cadre de cette rencontre, j’ai assuré les professionnels de tout mon soutien.

Cette présentation devant Monsieur le Préfet a permis de faire apparaître qu’il est indispensable que nous puissions rencontrer les membres du Gouvernement pour qu’enfin, à travers le Plan de relance, soit arrêtée une vision d’avenir pour notre agriculture.

Voici en quelques chiffres clés, la situation de la viticulture départementale :

- 2400 vignerons au total : 2000 coopérateurs et 370 caves particulières
- 19 674 ha en production (69% en Appellation d’Origine Protégée -5 AOP VDN, 5 AOP Vins secs
- 22 caves coopératives vinifient 11 688 ha
- 370 caves particulières vinifient 7986 ha
- Encépagement très diversifié : Grenache N (6000 ha) / Syrah (4400 ha) / Carignan (3300 ha) / Muscats PG (2500 ha) / Muscat d’Alexandrie (2000 ha) / Macabeu (1600 ha)
- Démarche agro-environnementale > 50% des surfaces

Réunion d'information sur le Plan de relance

Avec l'épidémie de la COvid-19, la France fait face à la plus grave crise sanitaire depuis un siècle et à ses répercussions sur notre activité économique.

Il est donc désormais nécessaire d'engager la relance en reconstruisant, comme le Président de la République l'a indiqué, une économie forte, écologique, souveraine et solidaire.

C'est dans ce contexte que Monsieur le Préfet des Pyrénées-Orientales, Etienne STOSKOPF, a convié, vendredi 18 septembre 2020, l'ensemble des élus et des acteurs économiques du département, à une réunion d'échanges, à laquelle j'ai participé, afin de permettre, notamment, de recenser les besoins dans les domaines relatifs à la transition écologique, à la résilience sanitaire ou encore à la préservation du patrimoine public historique et culture.

Journée internationale Word Cleanup Day

Chaque année à l’occasion de la journée internationale Word Cleanup Day, de nombreuses opérations de nettoyage sont organisées dans le monde.

Le Lions Club du Soler a souhaité participer à cette initiative en organisant le nettoyage des Berges de la Têt sur le tronçon du Soler.

De nombreuses personnes étaient présentes pour nettoyer nos berges, beaucoup de bonnes volontés, de jeunes parmi lesquels les apprentis d’Auteuil et le conseil municipal des jeunes du Soler.

Plus de 800 kilos de déchets ont été extraits des bords de la rivière.

Je suis venu féliciter et remercier  les membres du Lions Club en la personne de Véronique Olier et Cathy Delubac, ainsi que Madame le Maire du Soler Armelle Revel Fourcade et  son équipe particulièrement investies dans cette journée internationale.

Débat "Dimanche en Politique" sur France 3

Dimanche 13 septembre, j'ai participé au débat sur les enjeux du Sénat à l'heure du renouvellement sénatorial du 27 septembre prochain, dans le cadre de l'émission de France 3 intitulé "Dimanche en Politique" animée par la journaliste Anne-Sophie MANDROU.

J'ai pu débattre avec Gérard DELFAU, ancien sénateur socialiste de l'Hérault, René REVOL, maire La France Insoumise de Grabels et Emmanuel NEGRIER, chercheur au CNRS.

Mon intervention avait pour but de souligner le travail important et méconnu des sénateurs qui représentent les territoires et les élus.

Les textes, parfois déconnectés du terrain, arrivant de l'Assemblée Nationale sont retravaillés par le Sénat pour être remaniés. 

Ce travail de fond permet ainsi un éclairage en adéquation avec les attentes des élus. Les sénatrices et les sénateurs sont des femmes et des hommes d'expérience nécessaires au bon fonctionnement démocratique de notre pays.

Ce système a pour but de modérer l'action de la chambre basse (Assemblée Nationale), élue au suffrage direct et qui représente le peuple, en soumettant toutes ses décisions à l'examen de la chambre haute (Sénat) élue au suffrage indirect et qui représente les collectivités et les départements.

Le Sénat permet aussi de contrôler l'exécutif. Cette fonction de contrôle peut également s'exercer par le biais d'enquêtes parlementaires. Pour exemple, comme souligné lors de l'émission, le travail de la commission d'enquête sur "l'Affaire Benella" largement salué.

Plus d'articles...