Actualités

Pose de la première pierre de la passerelle de la Têt à Prades en présence du Premier Ministre

Ce jour, vendredi 22 octobre 2021, le Premier Ministre, Jean CASTEX, en déplacement officiel dans notre département, s’est rendu en matinée à Prades, avant de se rendre au Boulou puis à Perpignan, pour la pose de la première pierre de la passerelle de la Têt à laquelle j’ai eu le plaisir de participer en présence de Monsieur le Préfet, de mes collègues parlementaires, Jean SOL et Laurence GAYTE, de Madame la Présidente du Conseil Départemental et de nombreux élus.

Il est à noter que cette passerelle enjambera le fleuve Têt pour relier les rives gauche et droite de la commune. Piétonne et cyclable, elle sécurisera ainsi les passants qui empruntent la RN 116.

.

Inauguration de la Cité Digitale au Soler

Jeudi 21 octobre, la ville du Soler a eu le plaisir d’accueillir Cédric O, secrétaire d'Etat à la Transition numérique et aux Communications électroniques, pour l’inauguration de la Cité Digitale, un complexe regroupant un campus étudiant, des pépinières d'entreprises et un espace culturel, l’ensemble dédié à l'industrie numérique.

A cette occasion et en présence de Monsieur le Préfet, Monsieur le Sous-Préfet, Monsieur le Sous-Préfet à la Relance, mon collègue Sénateur Jean SOL, Madame la Députée, Laurence GAYTE, Madame la Présidente du Conseil Départemental, Madame Agnès LANGEVINE, représentant Madame la Présidente du Conseil Régional empêchée, Monsieur Robert VILA, Président de Perpignan Méditerranée Métropole et maire de Saint-Estève, de nombreux maires, de nombreux solériens et des représentants de la Chambre de Commerce ou de la Chambre des Métiers, Armelle REVEL-FOURCADE, maire du Soler, m’a fait l’honneur de baptiser l’espace culturel, « Espace Culturel François Calvet ».

Particulièrement ému et fier de voir mon nom gravé sur ce magnifique bâtiment, j’ai tenu à remercier Madame le Maire et les membres de son conseil municipal de cet honneur.

Je veux également saluer l’action déterminante de Christine Rey et de Pierre Roca, les directeurs associés de l’IDEM et les fondateurs de cette filière numérique solérienne avec qui nous avons commencé cette aventure numérique il y a 25 ans alors que j’étais maire.

Il est des instants dans la vie d’un homme public qui marquent, celui-ci en est un.

Je vous propose de retrouver l’intégralité de mes propos en cliquant sur le lien suivant :

/images/stories/fic/DISCOURS%20FC%20INAUGURATION%20AU%20SOLER.docx

Ma réaction au décès de Pierre Roig

J'apprends avec tristesse le décès de notre ami Pierre Roig et je partage la peine des habitants de Sainte Marie de la Mer.

Pierre a été maire, vice-président de la communauté urbaine de Perpignan, conseiller départemental. C'est un homme politique qui aura compté dans notre département. Humaniste profond, il a toujours privilégié le débat et le consensus dans son action d'homme public.

Je me rappelle les bons moments passés avec lui et Arlette Franco à discuter sur la défense des plages et de notre littoral.
Nous avons eu la chance, avec Daniel Mach, de l'avoir comme trésorier des Républicains, fonction à laquelle il était très attaché et qu'il a toujours assumée avec compétence.

J'adresse mes plus sincères condoléances à tous ses proches.

Question orale posée lors de la séance du mardi 19 octobre 2021 concernant les médecins des centres municipaux de santé

Question orale posée lors de la séance du mardi 19 octobre 2021 concernant les médecins des centres municipaux de santé

M. François Calvet . - L'article 3-3 de la loi du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale ne permet de recruter les médecins contractuels des centres municipaux en contrat à durée indéterminée (CDI) qu'à l'issue de deux contrats à durée déterminée (CDD) de trois ans, soit au bout de six longues années. C'est préjudiciable à la stabilité des services municipaux de santé, car ces praticiens risquent de s'en aller, faute de garanties quant à leur contrat de travail.
Pourtant, les centres municipaux de santé s'inscrivent dans la volonté du Gouvernement de lutter contre les « déserts médicaux », avec le dispositif « 400 médecins », qui rencontre un grand succès.
Le centre municipal de santé de la ville d'Elne, dans les Pyrénées-Orientales, a ainsi reçu 1 531 patients entre son ouverture début avril et la fin du mois de juin.
Pourquoi ne pas autoriser la conclusion d'un CDI à l'issue du premier contrat de trois ans ?

M. Adrien Taquet, secrétaire d'État, chargé de l'enfance et des familles . - L'engagement du Gouvernement à lutter contre la désertification médicale est total. Avec l'article 33 du projet de loi 3DS, nous allons faciliter le recrutement de personnel dans les centres de santé par les communes, les EPCI et les départements.
Le code de la santé publique autorise les centres de santé à recruter des contractuels pour trois ans renouvelables une fois, après quoi les contrats deviennent des CDI. En outre, tout contrat visant à pourvoir un emploi permanent est conclu à durée indéterminée si le recruté justifie de six ans de services.
La loi du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique a amélioré ces règles, mais la possibilité d'un primo-recrutement en CDI ou au bout de trois ans n'a cependant pas été retenue.
Aucune évolution législative n'est envisagée à ce stade. Il peut toutefois être fait appel à des praticiens hospitaliers mis à disposition.

Communiqué : Ma position sur les candidats qui se présenteront au Congrès des Républicains le 4 décembre

Chères Amies, chers Amis, Cher(e)s  militant(e)s,

En cette période électorale, primordiale pour notre famille politique, il m’a paru important de vous faire connaître ma position et vous indiquer pourquoi je soutiens Xavier Bertrand au Congrès du 4 décembre.

Partisan d’un gaullisme social, Xavier Bertrand propose une ligne claire pour la France : restaurer l’autorité de l’Etat, tourner la page du centralisme parisien et refaire du travail la clé de voute de notre projet national.

Mais, si je m’engage en faveur de Xavier Bertrand, c’est et parce que je lui suis tout d’abord reconnaissant d’avoir soutenu notre département lorsqu’il était ministre de la Santé sous la Présidence de Jacques Chirac en programmant la rénovation totale de notre hôpital.

Mais, évidemment personnellement, je lui suis aussi particulièrement reconnaissant car il est à l’origine de la création de l’hôpital Transfrontalier de Cerdagne à Puigcerda. Il a cru à ce projet porté par des acteurs de notre territoire et il a permis, en donnant son feu vert et en mobilisant des crédits que ce projet puisse voir le jour et devienne aujourd’hui le seul hôpital transfrontalier en Europe.

Je choisis également d’apporter ma voix à Xavier Bertrand parce qu’il est le mieux placé, de façon claire et nette dans les enquêtes d’opinion où il talonne Marine Le Pen ou Eric Zemour. Je veux que l’on gagne cette présidentielle dont découleront bien sur les législatives.

Xavier Bertrand est engagé depuis l’âge de 16 ans où il a d’abord milité au RPR puis à l’UMP. Il a consacré toute sa carrière politique à défendre les valeurs de la droite républicaine. En choisissant de participer au Congrès de notre parti le 4 décembre, il est resté fidèle à a son engagement auprès de sa famille politique et fait le choix de l’unité et du rassemblement qualités indispensables pour un chef d’Etat.

Voilà ce que je voulais vous dire avec humilité et un grand respect pour vos convictions qui m’ont toujours aidé dans ma carrière politique.

Bien amicalement,

François Calvet
Sénateur des Pyrénées Orientales

Plus d'articles...