Développement des territoires ruraux

J’ai le plaisir de vous communiquer, en cliquant sur le lien ci-dessous, le document « Développement des territoires ruraux » qui présente les propositions du groupe de travail « Ruralité » auquel j’ai eu le plaisir de participer.

Comme vous le savez, le Sénat, chambre des territoires s’il en est, s’attache régulièrement à faire entendre la France périphérique, celles des Français éloignés des métropoles, « la France d’à côté » comme aime à la définir Gérard Larcher. Mais jusque-là, il n’y avait pas de groupe proposant une vision transversale de la ruralité.

Mouvement des gilets jaunes, sentiment d’abandon des élus et des habitants des petites communes… Autant de maux auxquels a souhaité s’atteler le nouveau « groupe ruralité » mis en place au Sénat, et qui a eu pour but la mise en place d’un groupe de propositions mais aussi une cellule de veille pour toutes les réformes concernant la ruralité.

Car pour aider le monde rural, il faut d’abord changer les esprits : oui le monde rural peut s’insérer dans la mondialisation, oui le monde rural peut accueillir des activités économiques productives, et pas seulement résidentielles, et oui le monde rural peut accueillir des activités tertiaires à forte valeur ajoutée.

Concrètement, il faudra relever deux défis : l’un économique et l’autre, démographique. Aujourd’hui encore, les jeunes délaissent le monde rural par manque de débouchés et les entreprises par manque de main-d’oeuvre. Aucun de ces défis ne peut être résolu indépendamment de l’autre.

Le monde rural doit donc cesser d’être considéré comme un problème à résoudre mais plutôt comme une opportunité car il y a convergence d’intérêts. Les aspirations des Français à vivre à la campagne, la nécessaire protection de l’environnement, le développement d’une économie non délocalisable, tous ces enjeux ont la même réponse : la ruralité !

/images/stories/fic/ruralite%20pdf.pdf