Soutien aux prisonniers politiques catalans

Le 14 octobre la Cour suprême espagnole a rendu public le verdict condamnant pour sédition à une peine de 100 ans de prison (cumulés) neuf dirigeants politiques.

Ce verdict a déclenché des réactions de colère en Catalogne et des manifestations monstres.

A l’occasion du Congrès Départemental des Maires à Prades et Vinça, les élus ont rédigé une motion de soutien aux prisonnier politiques catalans, sans prendre bien sûr parti sur le sujet de l’indépendance de la Catalogne.

Le samedi soir, une manifestation de soutien était organisée place du Castillet en présence de nombreux élus et rassemblant près de 1000 personnes.

Je me suis exprimé pour dire que nous ne pouvions accepter cette sentence et qu’aujourd’hui on soit emprisonné pour des idées politiques.

J’ai fait part de ma déception de constater que l’Europe soit sourde à tous nos appels.

Notre combat et celui des catalans doit continuer en respectant comme l’a toujours fait le peuple catalan les manifestations pacifiques.