Pose de la Première Pierre du parc animalier Ecozonia à Cases-de-Pène

Ce jour, vendredi 21 février 2020, j’ai eu le plaisir de participer, en ma qualité de Sénateur et de représentant de Perpignan Méditerranée Métropole, à la pose de la première pierre du parc animalier Ecozonia à Cases-de-Pène en présence de Monsieur le Maire, Théophile MARTINEZ, de mon collègue Jean SOL et de nombreux élus.

En effet, Monsieur le Maire et les services communaux travaillent depuis plusieurs années pour concrétiser un projet d’initiative privée dénommée « Ecozonia, Terres de Prédateurs » sur le territoire de Cases de Pène.

Le porteur de ce projet, Monsieur Cyril VACCARO, crée un parc animalier unique en Europe, au cœur de la forêt méditerranéenne, pour faire découvrir le monde fascinant des prédateurs.

Centre de conservation, de recherche et de sensibilisation, la vision de ce parc est celle d’un monde où l’homme respecte les prédateurs, symboles d’une nature sauvage.

Projet écologique d’intérêt général pour la conservation des espèces menacées, il est un enjeu économique majeur pour la Vallée de l’Agly et notre département.

Le parc Ecozonia est un projet largement soutenu par les communes, la chambre de commerce et d’industrie, la chambre d’agriculture, le pays Vallée de l’Agly, le syndicat Agly-Verdouble, Perpignan Méditerranée Métropole, le Conseil Départemental, la Caisse des Dépôts…

J’ai d’ailleurs moi-même tenu à soutenir ce projet en intervenant auprès de Monsieur le Préfet à deux reprises notamment pour les problèmes rencontrés au regard de la demande d’autorisation de défrichement.

Je me réjouis donc d’avoir pu être présent, ce jour, lors de la pose de la première pierre.