Ma réaction au décès de Valéry GISCARD D’ESTAING

Si je n’ai pas connu Valéry GISCARD D’ESTAING, dans ses fonctions de Président, même si Michel EY, ancien Maire de St Estève à l’époque profondément giscardien, m’en parlait beaucoup avec passion, c’est lui et Jacques BLANC qui m’ont donné l’amour de l’Europe.

J’avais d’ailleurs milité à ses côtés en qualité de membre de la délégation européenne à l’Assemblée Nationale dans le cadre du projet de constitution européenne qui m’avait amené à visiter les capitales européennes.

Malheureusement, cette constitution européenne, refusée par notre pays, au motif, entre autres, que dans le préambule de cette constitution, il était mis en avant les racines chrétiennes de l’Europe, a marqué un coup d’arrêt de la construction européenne, coup d’arrêt que nous payons encore aujourd’hui.

Enfin, en 1993, c’est lui qui m’avait donné l’investiture de l’UDF pour l’élection législative que j’avais remportée dans la Vallée de la Têt avec le soutien de Danièle PAGES et de Paul BLANC au titre du RPR. J’avais alors 39 ans.