Actualites

Pour la réouverture du Col de Banyuls - Samedi 29 octobre 2022

A  l’Initiative de l’Association « Albères Sans Frontières » présidée par Pierre Becque, les élus des deux côtés du Col de Banyuls se sont réunis sur le site pour dire leur volonté de voir les Etats Français et Espagnol ouvrir ce passage frontalier entre les 2 Catalogne qui reste un des seuls fermés dans notre département et qui constitue entre les 2 Albères un mur d’incompréhension.

J’étais bien sûr présent à cette rencontre qui a réuni les sénateurs français et catalans, des députés européens, espagnols et catalans.

Elle a réuni également un grand nombre de maires des deux côtés de la Catalogne et bien sûr la totalité des maires de la côte. J’ai eu plaisir à y rencontrer Clara Ponsati, députée européenne.

Il y a maintenant plus de 40 ans, l’Etat nous a incité à engager les collectivités vers des programmes transfrontaliers. C’est ainsi que des coopérations se sont nouées des deux côtés de la frontière, l’exemple emblématique européen étant l’hôpital transfrontalier de Cerdagne

L’Etat invoque  comme raison de la fermeture la lutte contre l’immigration clandestine. En fait, il démontre uniquement son incapacité à régler ce problème qui ne dépend surement pas de la fermeture du Col de Banyuls, d’ailleurs toutes les personnes peuvent passer à pied, en moto, en cyclo et même par le côté en 4 x 4 !

Il faut mettre fin à cette mascarade par tous les moyens et notamment par les moyens juridiques qui seront engagés dans les semaines qui viennent.

Baptême de la gendarmerie de Pollestres

Le vendredi 14 octobre,  j’ai tenu à être présent au baptême de la Gendarmerie de Pollestres, organisé par son Maire, Jean Charles Moriconi.

Lorsque nous étions ensemble Députés des Pyrénées Orientales avec Daniel Mach, j’avais eu l’occasion d’accompagner mon collègue  pour effectuer les démarches effectuées avec succès en vue de l’obtention de la Caserne et de l’installation du PSIG.

Aujourd’hui, ce beau groupement fonctionne, accueille une cinquantaine de militaires et loge les familles dans les villas et appartements attenants.

A l’époque de ce dossier, le Général Francis Hubert,  alors Colonel de notre groupement Départemental, avait aidé fortement à sa réussite.

Aujourd’hui, le Maire de Pollestres, Jean Charles Moriconi, a concrétisé le baptême de cette caserne qui portera bien légitimement le nom du Général Francis Hubert.

Cette belle cérémonie a eu lieu en présence de la famille du Général Francis Hubert, du Préfet de notre Département, du Général de Division Charles Bouillon, et de nombreuses autorités militaires et civiles.

64ème Congrès départemental des Maires, des Adjoints et de l'Intercommunalité des Pyrénées-Orientales à Saillagouse

Samedi15 octobre 2022, nous avons été accueillis à Saillagouse pour le 64ème Congrès départemental des Maires, des Adjoints et de l’Intercommunalité des Pyrénées-Orientales en présence de Monsieur le préfet, Rodrigue FURCY.

Merci à Georges ARMENGOL, maire de Saillagouse de nous avoir reçu dans sa commune, mais également à Edmond JORDA, Président de l’Association des Maires de notre département qui a organisé ce congrès.

Après les différents discours, il est ressorti de ce congrès que les maires sont confrontés à une grande incertitude en matière de budget.

En effet, dans le climat actuel, l’ensemble des maires ont exprimé leurs inquiétudes et leurs attentes à l’égard de l’Etat pour les aider à boucler leur budget face aux hausses prévues, notamment celle de la facture énergétique.

Cette inquiétude s’est exprimée également par une crainte de ne pouvoir sortir des budgets à l’équilibre et de ne plus avoir la possibilité d’apporter à leurs concitoyens une qualité des services.

L’assemblée s’est ensuite dirigée vers Bourg-Madame pour son traditionnel repas.

Messe de rentrée des parlementaires

Mardi 11 octobre, j’ai eu la chance de pouvoir assister à la messe de rentrée des parlementaires en la Basilique Sainte-Clotilde à Paris.

Cette messe est spécialement destinée aux députés, sénateurs et élus de Paris.

J’ai retenu de l’homélie de Monseigneur Laurent Ulrich, Archevêque de Paris une phrase lourde de sens : « Dans la mission du législateur qui est la vôtre, portez cette assurance que vous n’êtes pas au service d’une opinion majoritaire, pas forcément durable, mais au service d’une plus grande humanité de notre monde ».

Présentation du plan de sobriété du Gouvernement

Le plan de sobriété en 15 mesures phares

+ de sobriété dans les bâtiments
1. 19°C, c’est la température maximale de chauffe dans les bureaux que les acteurs s’engagent à mieux faire connaître et appliquer. Baisser la température la nuit à 16°C et à 8°C degrés lorsque le bâtiment est fermé plus de trois jours.
2. Décaler de 15 jours le début et la fin de la période de chauffe, quand cela est possible et quand la température extérieure le permet.
3. Réduire l’utilisation de l’eau chaude sanitaire dans les bureaux. En dehors des usages pour lesquels l’eau chaude est indispensable (douches par exemple) et lorsque les conditions le permettent, les gestionnaires auront la possibilité d’arrêter l’eau chaude sanitaire.


+ de sobriété dans nos mobilités
4. Favoriser le covoiturage grâce à un bonus pour tout nouveau covoitureur qui s’inscrit sur une plateforme. Prendre le train plutôt que l’avion pour les trajets professionnels de moins de 4 heures. Prendre le train et les transports en commun plutôt que la voiture, lorsque cela est possible.

+ de sobriété pour un État exemplaire
5. Diminuer le chauffage de 19°C à 18°C et travailler en horaires décalés les jours de forte tension sur le système électrique lorsque le signal d’ÉcoWatt est rouge.
6. Inciter au télétravail pour réduire la consommation de carburant notamment. Afin d’aider les agents à faire face à l’augmentation des prix de l’énergie, ils bénéficieront d’une augmentation de l’indemnité forfaitaire de télétravail à hauteur de 15% afin de couvrir l’augmentation des prix de l’énergie à partir de début 2023. Au-delà, certains services de l’État expérimenteront le télétravail en fermant les bâtiments pour mesurer précisément les économies réelles de chauffage. Ce sera le cas des ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et de la Transition énergétique, avec l’extinction de 4 sites franciliens – Saint-Germain, hôtel de Roquelaure, Grande Arche et tour Séquoia – pour une période de 4 jours, du 29 octobre au 1er novembre inclus.
7. Limiter la vitesse à 110 km/h sur l’autoroute pour les agents employant leur véhicule de service lors de trajets professionnels non urgents. Cette mesure permet un gain de 20% de carburant. Il s’agit seulement de quelques minutes supplémentaires par trajet, inclus dans le temps de travail.

+ de sobriété pour les collectivités territoriales
8. Réduire la consommation d’électricité liée à l’éclairage public, qui représente, en moyenne, 30% des dépenses d’électricité d’une collectivité. Éteindre les lumières à certaines heures, réduire l’intensité lumineuse, passer aux éclairages LED avec pilotage automatisé permettrait une économie d’énergie, dès les premiers mois ,de 40 à 80% avec un retour sur investissement entre 4 et 6 ans.
9. Réduire le chauffage des équipements sportifs : en diminuant de 2°C la température des gymnases et d’1°C la température de l’eau des piscines, comme le recommande l’Association nationale des élus du sport.
10. Réduire le nombre de mètres carrés chauffés en regroupant les services publics dans les locaux les mieux adaptés, quitte à les utiliser sur de plus grandes plages horaires.

+ de sobriété pour les entreprises
11. Les entreprises s’engagent, une plateforme qui recense les entreprises qui prennent 15 engagements et sont accompagnées dans leur déploiement : éteindre l’éclairage intérieur des bâtiments dès l’inoccupation, réduire l’éclairage extérieur, notamment publicitaire, et l’éteindre au plus tard à 1h, piloter chauffage, climatisation et ventilation ou encore regrouper les déplacements et supprimer ceux inutiles. Déjà plus de 30 entreprises du CAC 40 engagées.

+ de sobriété dans le sport
12. Réduire de près de 50% le temps d’éclairage avant et après les matchs pour les compétitions se déroulant en journée et de plus de 30% pour les matchs en soirée, grâce à l’engagement de la Ligue de football professionnel, de la Ligue nationale de rugby, des clubs professionnels et des diffuseurs TV.

+ d’accompagnement pour les Français
13. Mise en place d’un bonus sobriété pour valoriser les économies d’énergie et faire baisser les factures. Les ménages qui maîtrisent leur consommation énergétique pourront recevoir une prime sur les factures de gaz et d’électricité. Plusieurs énergéticiens s’engagent à proposer cette offre.
14. Jusqu’à 9000 euros d’aide pour passer d’une chaudière au gaz à une pompe à chaleur en logement individuel et des aides permettant un reste à charge de 250 euros en moyenne par appartement pour raccorder un bâtiment de logement collectif à un réseau de chaleur, grâce à MaPrimeRenov’.
15. Informer les Français sur la météo de l’électricité (signal ÉcoWatt), en partenariat avec RTE, par les médias audiovisuels et radiophoniques (à l’image de ce qui a été lancé par France télévisions, TF1 et BFM).

Gisements d'économies d'énergie
(gaz et électricité) en 2024
liées au plan de sobriété

* Température à 19°C
* Gestion intelligente des bâtiments tertiaires (BACS)
* Thermostats dans les logements
* Écogestes électriques
* Isolation des réseaux d'eau
* Absence de terrasses chauffées / portes formées des commerces / extinction des enseignes et publicités lumineuses entre 1 et 6 h
* Individualisation des frais de chauffage
* Réduction de la période de chauffe
* Réglage de la température des ballons d'eau chaude à 55°C
* Maintenance des équipements de chauffe
* Remplacement luminaires publics par des LED

Plus d'articles...