Pourquoi je n'ai pas voté pour le budget supplementaire de la communauté d'agglomération

Communiqué de Presse

François Calvet confirme avoir voté contre le budget supplémentaire de la communauté d’agglomération qui vient accroître considérablement les dépenses de fonctionnement de l’agglomération, amputant d’autant les capacités d’investissement dans des projets et des réalisations d’avenir.

Ces 2 millions d’euros de dépenses  de fonctionnement supplémentaires en année pleine viennent ruiner les efforts d’économie réalisés dans le cadre de la préparation du budget 2012 par la commission des finances de la communauté d’agglomération.

Ces dépenses de fonctionnement concernent :
-  la mise en œuvre de la nouvelle agence de développement économique pour des créations de poste, de nouveaux locaux et des actions de marketing pour 1 million d’euros. Ces dépenses ne se justifient pas au regard de l’existence d’un service de développement économique au sein de l’agglomération.
- la prise en charge d’une partie du déficit du théâtre de l’Archipel qui passera de 250 000 € en 2012 à plus de 600 000 € en 2013.
-  la prise en charge du déficit de la plateforme multimodale de Saint- Charles.

Ces 2 millions d’euros seront imputés dès 2013 au budget de fonctionnement de l’agglomération.

Dès 2013, ces dépenses vont ralentir l’investissement déjà réduit de 25%  en 2012 sur les domaines de compétences pourtant  exercés par l’agglomération en matière de voiries communautaires et pistes cyclables, d’eaux pluviales, d’hydraulique et de développement économique.

La deuxième conséquence de cette décision sera pour le contribuable qui devra financer ces dépenses supplémentaires.

Au moment où l’Etat va augmenter les impôts et où les collectivités locales doivent réduire leurs déficits, cette mesure conduira à l’augmentation des impôts locaux.