Je défendrai toujours le Train Jaune

Construite au début du XXème siècle pour désenclaver les Hauts Cantons Catalans, la ligne ferroviaire du Train Jaune reliant Villefranche de Conflent à Latour de Carol forme le trait d'union entre le Haut Conflent et le Plateau Cerdan. Il dessert une région hautement touristique avec un patrimoine historique important, des paysages et des espaces naturels exceptionnels, de nombreuses stations de sports d'hiver, de randonnée et de thermalisme.

Le Train Jaune a eu 100 ans en 2010 et il restera le symbole majeur de notre patrimoine catalan.

Le Train Jaune, il fait partie de ma vie. Mon père, Conseiller Général de Cerdagne en a été un fervent défenseur et dès mon élection au Conseil Régional Languedoc-Roussillon, je n'ai eu de cesse de prendre à bras le corps ce dossier.

Dans les années 2000, j'ai accompagné la politique régionale de modernisation des équipements ferroviaires, avec l'acquisition de deux automotrices panoramiques climatisées. Ces deux automotrices ont permis de soulager le matériel traditionnel existant tout en assurant un confort aux usagers.

J'ai également soutenu une démarche de rénovation des gares le long de la ligne, rénovation réalisée selon les critères d'authenticité, et notamment les travaux effectués sur la Gare de Bourg-Madame en 2003 (aménagement du parking, réfection du revêtement des quais...).

J'ai moi-même initié dans les années 2010 une démarche de classement du Train Jaune au Patrimoine Mondial afin de garantir l'intégrité du Train Jaune et de sa ligne.

Aussi, en ma qualité de Cerdan et de Guinguettois, je m'élève, comme tous les élus et habitants de Cerdagne, contre la fermeture de la Gare de BourgMadame.

Le Train Jaune, c'est notre patrimoine commun, nous serons toujours là pour le défendre.