François CALVET interpelle le Ministre de l'Aménagement et du Territoire, Jean-Michel BAYLET

J'ai interpellé, au Sénat, le Ministre de l'Aménagement et du Territoire, de la Ruralité et des Collectivités Territoriales, Jean-Michel BAYLET, sur le devenir des communes de montagnes et des communes rurales, notamment dans un contexte de baisse des dotations aux collactivités.

En effet, dans son obsession égalitariste, le Gouvernement traite l'ensemble du territoire de la même manière sans tenir compte des disparités géographiques et de l'inégalité naturelle qu'elles provoquent.

Ces territoires sont encore sous l'empire de la loi montagne qui date depuis plus de 30 ans maintenant. Cette loi est axée sur la protection de la nature au détriment du développement économique. Dès lors le dynamisme de ces territoires est en net recul.

La modification de l'organisation territoriale depuis le début du quinquennat, avec l'élargissement des frontières des cantons et la création des nouvelles régions, s'est faite toujours au détriment de la ruralité.

Quand on regarde nos belles Pyrénées, on se demande si nos territoires ruraux et montagnards ne seront pas les grands oubliés de ce quinquennat.

Jean-Michel BAYLET a été sensible à mes arguments. Il m'a confirmé la tenur d'un prochain comité interministériel consacré à la ruralité, il a rappelé que le Gouvernement avait débloqué un fonds d'un milliard d'euros au bénéfice des collectivités locales et enfin, il a annoncé qu'un projet de loi consacré à la montagne sera déposé au Parlement à l'automne.