Communiqués de presse

Bilan de mon action auprès de la Fondation de l'Université

Parce que je sais que l’Université est une chance pour l’épanouissement de nos jeunes, j’ai souhaité, financer une bourse d’études pour trois étudiants solériens méritants en versant à la Fondation de l’Université mon indemnité de maire.

En effet, si je pense qu’il est important qu’un élu national ait un mandat local pour ne pas être déconnecté des réalités et des enjeux locaux, je suis favorable au non cumul des indemnités.
C’est dans cet esprit que depuis le 1er août 2014, conformément à mon engagement de campagne, je verse à la Fondation de l’Université mon indemnité de maire.

Au terme de cette première année universitaire, j’ai rencontré la Directrice de la Fondation de l’Université pour faire le point de cette action.

Les 3 étudiants solériens choisis par un jury impartial de professeurs de l’Université de Perpignan ont ainsi pu bénéficier chacun d’une bourse d’un montant mensuel de 372 € pour l’année 2014-2015.

Je suis fier  des résultats obtenus par ces 3 étudiants méritants qui ont tous obtenu leur année.

J’ai renouvelé ce partenariat avec la Fondation de l’Université et très prochainement, le jury impartial de professeurs de l’Université se réunira pour choisir les deux prochains étudiants solériens afin de les faire bénéficier de cette bourse pour l’année 2015-2016.

J'apporte tout mon soutien à la profession d'avocat

Depuis plusieurs jours maintenant, les avocats sont en grève et manifestent contre la réforme du financement de l’aide juridictionnelle de la Garde des Sceaux Christiane Taubira et des dispositions contenues dans le projet de loi de finances 2016.

L’augmentation des demandes d’aide juridictionnelle met ce système en péril et la Ministre de la Justice a décidé dans son texte de prélever sur les fonds gérés par les avocats de quoi financer la hausse du budget de l’aide juridictionnelle.

Cette décision a provoqué légitimement une levée de boucliers des avocats sur l’ensemble du territoire et la plupart des barreaux ont voté la grève.

Si la Ministre de la Justice, face à cette mobilisation, recule sur ce prélèvement, elle ne répond pas à l’ensemble des revendications de la profession, notamment en termes de rétribution des missions au titre de l’aide juridictionnelle.

Je condamne fermement les violences subies par les avocats, notamment à Toulouse, dans l’enceinte même des Palais de Justice où les forces de l’ordre ont utilisé du gaz lacrymogène. Du jamais vu !

Je  demande le respect des avocats qui exercent  leur profession libre et indépendante, indépendance fondamentale dans une démocratie et un état de droit.

Je défendrai toujours le Train Jaune

Construite au début du XXème siècle pour désenclaver les Hauts Cantons Catalans, la ligne ferroviaire du Train Jaune reliant Villefranche de Conflent à Latour de Carol forme le trait d'union entre le Haut Conflent et le Plateau Cerdan. Il dessert une région hautement touristique avec un patrimoine historique important, des paysages et des espaces naturels exceptionnels, de nombreuses stations de sports d'hiver, de randonnée et de thermalisme.

Le Train Jaune a eu 100 ans en 2010 et il restera le symbole majeur de notre patrimoine catalan.

Le Train Jaune, il fait partie de ma vie. Mon père, Conseiller Général de Cerdagne en a été un fervent défenseur et dès mon élection au Conseil Régional Languedoc-Roussillon, je n'ai eu de cesse de prendre à bras le corps ce dossier.

Dans les années 2000, j'ai accompagné la politique régionale de modernisation des équipements ferroviaires, avec l'acquisition de deux automotrices panoramiques climatisées. Ces deux automotrices ont permis de soulager le matériel traditionnel existant tout en assurant un confort aux usagers.

J'ai également soutenu une démarche de rénovation des gares le long de la ligne, rénovation réalisée selon les critères d'authenticité, et notamment les travaux effectués sur la Gare de Bourg-Madame en 2003 (aménagement du parking, réfection du revêtement des quais...).

J'ai moi-même initié dans les années 2010 une démarche de classement du Train Jaune au Patrimoine Mondial afin de garantir l'intégrité du Train Jaune et de sa ligne.

Aussi, en ma qualité de Cerdan et de Guinguettois, je m'élève, comme tous les élus et habitants de Cerdagne, contre la fermeture de la Gare de BourgMadame.

Le Train Jaune, c'est notre patrimoine commun, nous serons toujours là pour le défendre.

Une nouvelle instance pour réguler les normes de la construction, le Sénat a tranché : son représentant sera François CALVET

Un décret du Premier Ministre en date du 25 mars dernier faisant suite aux différentes lois sur le bâtiment, vient de créer le Conseil Supérieur de la Construction et de l'efficacité énergétique.

Ce Conseil Supérieur a pour mission de conseiller les pouvoirs publics dans la définition, la mise en oeuvre et l'évaluation des politiques publiques relatives à la construction. Il sera également chargé de donner un avis collectif structuré sur l'adaptation des règles de construction aux objectifs de développement durable. Obligatoirement consulté sur les projets législatifs, il devra également se prononcer sur les labels règlementaires dans le bâtiment et suivre l'évolution des prix du matériel, matériaux de construction et d'isolation.

Chaque Assamblée parlementaire a désigné son représentant. François CALVET, spécialisé en droit de l'urbanisme, qui a oeuvré depuis de nombreuses années dans le logement, en sa qualité de rapporteur pour son groupe des lois sur le logement et de Vice-Président de l'Agglomération Perpignan Méditerranée, en charge de l'habitat, a été proposé par Gérard LARCHER à la Haute Assemblée dans sa séance du 19 mai.

Soutien de François CALVET en faveur des Donneurs de Sang des Pyrénées-Orientales

Récemment, François CALVET, Sénateur des Pyrénées-Orientales, Maire du Soler, a souhaité soutenir, sous forme de question écrite auprès de Madame la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes,  la Fédération Française pour le don du sang bénévole concernant leurs préoccupations au regard de l’article 42 du Projet de loi de Santé.

En effet, l’article 42 du projet de loi n°2302 relatif à la santé prévoit la commercialisation des produits sanguins labiles et des pâtes plasmatiques et propose la modification du code des douanes pour remplacer la demande d’autorisation d’importer ou d’exporter par une simple déclaration d’importation.


L’écoute et le soutien de François CALVET et de ses collègues parlementaires au Sénat et à l’Assemblée Nationale aura été déterminant. En effet, Madame la ministre, devant les craintes exprimées, a demandé le retrait de l’alinéa 17 de l’article 42 qui organisait la suppression des autorisations d’importation des produits sanguins importés en vue de fabriquer des médicaments dérivés du sang ayant déjà une autorisation de mise sur le marché de l’agence nationale de sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé.


Particulièrement sensible à l’intervention de François CALVET  dans la lutte pour la préservation de la non rémunération du don de sang ou de produits sanguins, comme pour la préservation de l'Etablissement Français du Sang et du Laboratoire français du Fractionnement et des Biotechnologies, le Président des Donneurs de Sang des Pyrénées-Orientales, Secrétaire Fédéral de la Fédération Française pour le Don de Sang Bénévole, a tenu à lui exprimer ses plus vifs remerciements.
 

Plus d'articles...