Communiqués de presse

Calendrier scolaire 2015 favorable à l'activité touristique en zone de montagne

Pierre LESTAS, Président des Domaines Skiables de France, remercie François CALVET de son soutien qui a permis qu'en avril 2015, la ministre de l'Education Nationale publie un nouveau calendrier scolaire qui prend en compte l'intérêt économique et social des territoires touristiques sans pour autant contrevenir à l'intérêt de l'enfant.

En effet, la motion soutenue par François CALVET en novembre 2013 avait rassemblé plus de 150 organisations professionnelles et élus de territoires touristiques.

Ce nouveau calendrier scolaire conforte la reconnaissance du tourisme dans l'économie française. Ce fleuron représente en effet 7,5% du PIB national et plus de 2 millions d'emplois directs et indirects.

Mobilisation de François CALVET en faveur des communes

François CALVET, en sa qualité de Sénateur des Pyrénées-Orientales, souhaite assurer les communes du Département de son soutien dans le développement de leurs projets.

Aussi, dernièrement, ce sont 5 communes qui ont bénéficié d’une subvention, dans le cadre de la réserve parlementaire :

- Villeneuve de la Rivière - 4000 € pour la pose d'un columbarium de 18 casiers pour le cimetière

- Err - 4000 € pour l'aménagement des édifices religieux (église St Génis / Chapelle de la Vierge)

- Codalet - 4000 € pour l'acquisition d'un bien permettant l'application de la loi sur l'accessibilité

- Estavar - 4000 € pour l'extension de la cantine scolaire

- Llupia - 5000 € pour la construction d'une cité administrative et culturelle

D’autres communes dont le dossier est actuellement en cours d’examen au Ministère de l’Intérieur se verront également attribuer une subvention pour permettre la réalisation des projets dont François CALVET mesure toute l'importance.

Attribution d'une subvention au titre du FISAC pour la commune de Baixas

Le Secrétariat d'Etat chargé du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie Sociale et Solidaire vient d'informer François CALVET qu'une subvention de 4196 euros, au titre du Fonds d'Intervention pour les Services, l'Artisanat et le Commerce (FISAC) avait été attribuée à la commune de Baixas.

Cette aide permettra à la commune le financement du renouvellement de la signalétique commerciale et bénéficiera directement au tissu commercial de la ville de Baixas.

François CALVET, Sénateur-Maire du Soler, intervient auprès de l'Agence Régionale de Santé pour la démographie médicale en Fenouillèdes

Lors de mes dernières visites en ma qualité de Sénateur auprès des commune du Fenouillèdes, j'ai été interpellé par les différents maires et notamment par les maires de Saint-Paul de Fenouillet et de Latour de France sur le problème de la démographie médicale sur ce territoire confronté aux départs à la retraite de leurs médecins.

J'ai immédiatement saisi Madame Martine AOUSTIN, Directrice de l'Agence Régionale de Santé à Montpellier, de ces difficultés.

Il s'agit bien sûr d'assurer une présence médicale sur l'ensemble du territoire dans le cadre du projet de loi Santé que l'Agence Régionale de Santé est chargée de mettre en oeuvre.

Madame Martine AOUSTIN vient de me répondre par courrier et donne des informations de nature à apaiser les inquiétudes légitimes des élus et de la population.

L'ARS a financé depuis quelques mois un dispositif qui permet à l'ensemble des médecins du Fenouillèdes d'être équipés et formés pour devenir médecins correspondances du SAMU pour assurer ainsi la prise en charge.

Elle a également favorisé l'organisation d'appuis les week-ends et jours fériés. Ce dispositif, en apportant une nouvelle ressource médicale venue de Perpignan, a permis à la remplaçante du Docteur Vedrenne d'envisager une installation d'ici la fin de l'année 2015 au sein de la Maison de Santé de Saint-Paul de Fenouillet.

D'autres pistes de réflexion sont en cours et une rencontre avec le délégué territorial et le responsable du pôle soins de premier secours est prévue.

Droit de réponse de François Calvet, Sénateur-Maire de la Ville du Soler, 1er vice-président de Perpignan Méditerranée Communauté d'Agglomération à l'article du 17 avril "TGV Aliot et le cul-de-sac"

En premier lieu, si Monsieur ALIOT a des réclamations à formuler sur les invitations à la réunion le 13 avril dernier sur la ligne nouvelle Perpignan-Montpellier, qu’il les adresse à la SNCF qui a seule organisé cette réunion publique, ouverte à tous. L’agglomération n’a fait que mettre à disposition la salle.

En outre, si Monsieur ALIOT, adepte du cumul des mandats, prenait le temps d’assister aux conseils de l’agglomération (il n’a assisté qu’à un seul conseil en 1 an !) il saurait que l’agglomération a affirmé une position largement débattue avec l’ensemble des maires. Nous avons toujours été favorables à une ligne TGV Perpignan-Montpellier mais à deux conditions : qu’elle n’exclue pas Perpignan, 3ème pôle urbain de la nouvelle grande région et qu’elle préserve les intérêts économiques des habitants de notre département.

L’agglomération refuse, comme tous les maires directement impactés,  la cicatrice proposée par SNCF Réseau /RFF qui impacte la plaine du Roussillon comme celle du projet de ligne THT aérienne. Nous avons lutté contre cette ligne qui a finalement été enterrée grâce à l’engagement de tous les élus pour l’avenir de notre département.
Nous refusons fermement d’être le paillasson d’une ligne européenne de fret entre le Maghreb, l’Espagne et l’Allemagne sans qu’elle apporte quoique ce soit à l’économie locale.

Nous en avons assez d’être considérés comme les faire-valoir d’autres territoires. Nous voulons conserver notre vocation de plate-forme logistique de produits frais et développer notre activité sur les produits à reconditionner.

Monsieur ALIOT, en sa qualité de Député européen, n’a jamais, depuis son élection, rencontré les Maires de l’agglomération pour proposer de porter les opérations du Projet de Territoire ou les projets communaux auprès des instances européennes.

Il serait bien inspiré de défendre les dossiers de notre département et d’obtenir des financements pour notre territoire au lieu de courir les plateaux de télévision !

Les habitants du Soler, de Baho, de Peyrestortes, de Villeneuve… sauront se souvenir du peu de considération de Monsieur ALIOT pour leur territoire.

Plus d'articles...