Communiqués de presse

Communiqué du Sénateur François CALVET sur les mesures économiques en faveur des stations de ski

Le Premier ministre, en présence des ministres Bruno LE MAIRE, Elisabeth BORNE, Jean-Baptiste LEMOYNE, Roxana MARACINEAUNU, et Joël GIRAUD a réuni, vendredi 11 décembre dernier, les acteurs du secteur de la montagne afin d’envisager les conditions d’accompagnement de ces territoires, à la suite de la décision de fermeture des remontées mécaniques pour les vacances de Noël.

Cependant, le Gouvernement autorise certaines dérogations à cette fermeture. Peuvent ainsi continuer à utiliser les remontées mécaniques :
- Les professionnels dans l’exercice de leur activité ;
- Les pratiquants mineurs licenciés au sein d’une association sportive affiliée à la Fédération Française de Ski ;
- Les sportifs professionnels et de haut niveau ;
- Les personnes en formation continue ou pour lesquelles des entraînements sont nécessaires pour le maintien des compétences professionnelles ;
- Les remontées mécaniques utilisées pour le transport collectif de personnes sur la base de l’autorisation du préfet du département

Après plusieurs concertations autour des représentants du secteur, le Gouvernement a annoncé des mesures de soutien pour aider les entreprises de la montagne qui sont impactées par cette fermeture.

Ainsi, les exploitants de remontées mécaniques, publics comme privés, bénéficieront d'un fonds de soutien leur permettant de compenser 70% des charges fixes liées à l'exploitation des remontées mécaniques, elles-mêmes fixées à 70 % du chiffre d'affaires en incluant les missions de sécurisation des domaines. Le chiffre d'affaires de référence sera calculé sur la moyenne des trois dernières années correspondant à la période de fermeture. Cette aide est déplafonnée, sous réserve d'une notification auprès de la Commission européenne.

L'ensemble des commerces situés dans les stations de ski et les vallées qui en dépendent, qui ont moins de 50 salariés et qui justifient d'une perte de chiffre d'affaires de plus de 50%, seront intégrés aux secteurs faisant l'objet du «plan tourisme» (liste S1bis). A ce titre, ils pourront bénéficier d'une aide au titre du fonds de solidarité pouvant aller jusqu'à 10 000 euros et de l'activité partielle avec une prise en charge à 100%. La mesure s'appliquera non seulement dans les communes des stations de ski, mais aussi dans les communes des vallées qui en dépendent (communes de montagne membre d'un EPCI support d'une station de ski et n'appartenant pas à une unité urbaine de plus de 50 000 habitants).

Les moniteurs de ski, à titre individuel, pourront accéder au fonds de solidarité avec un droit d'option leur permettant une compensation de perte de leur chiffre d'affaires allant jusqu'à 10 000 euros ou 20 % de leur chiffre d'affaires réalisé sur la même période en 2019.

Les autres activités touristiques et hôtelières liées au fonctionnement des stations de sports d'hiver bénéficient déjà d'une aide renforcée du fonds de solidarité grâce à leur intégration au plan tourisme.

Afin de permettre aux professionnels de la montagne de sécuriser les embauches de saisonniers, le Gouvernement a décidé d’ouvrir l’activité partielle aux entreprises concernées jusqu’à la reprise d’activité dans les stations, qui, si les conditions sanitaires le permettent, interviendra le 7 janvier 2021.

Ainsi, le recours à l’activité partielle aux taux actuels de prise en charge sera autorisé pour les travailleurs saisonniers qui :
- Ont déjà été recrutés l’an dernier et font l’objet d’une mesure de reconduction du contrat de travail ;
- Font l’objet d’un premier recrutement matérialisé par une promesse d’embauche écrite signée avant le 1er décembre 2020 ou d’un contrat de travail faisant état de cette embauche pour la saison 2020-2021

Correspondance du Premier Ministre concernant les stations de ski

Le Premier ministre a réuni, vendredi 11 décembre dernier, avec les ministères concernés, les représentants des organisations professionnelles et les élus concernés par les enjeux relatifs aux stations de ski afin d’échanger avec eux sur les perspectives liées à la décision de fermeture des remontées mécaniques pour les vacances de Noël et sur les dispositifs d’accompagnement mis en place par le Gouvernement.

Le Premier ministre a donc souhaité me tenir informé, à l’issue de ces échanges, dans un courrier, des motivations du Gouvernement concernant les décisions prises ainsi que les mesures de soutien mises en œuvre.

J’ai donc le plaisir de porter à votre connaissance cette correspondance de trois pages dont vous trouverez copie en cliquant sur le lien suivant :

/images/stories/fic/Correspondance%20Premier%20Ministre%20(2).pdf

 

 

François CALVET au Bureau de la Commission des Affaires Européennes

Après le renouvellement du Sénat et le renouvellement des Commissions François Calvet fait son entrée au Bureau de la Commission Européennes et à la Commission de l’Aménagement du Territoire et Développement Durable qui va contribuer à piloter le plan de relance de l’économie et les textes sur la décentralisation.

Le choix de François Calvet pour la Commission des Affaires Européennes vise à renforcer les actions à caractère européen de notre département et notamment les actions transfrontalières qu’il a conduites dans le domaine de l’environnement, à savoir la réalisation de la station d’épuration de Puigcerda Aja ou l’aménagement des berges de la Têt en collaboration avec Lérida et Gerone.
Est également bien sûr à caractère européen, le grand dispositif de voies cyclables européens qui est en train de naitre à travers l’Eurovélo 8 depuis Athènes, Menton et tout le bassin méditerranéen jusqu’à Cadix et nos pistes cyclables s’inscrivent dans ce grand schéma grâce au travail largement entamé par la Communauté Urbaine et le Conseil Départemental.

Bien sûr, au bout de 5 années de fonctionnement l’hôpital franco espagnol transfrontalier de Cerdagne va voir sa convention révisée par les deux Etats avec le concours de Cat Salut et il est important que le statut particulier européen soit reconnu à l’hôpital de Cerdagne.

De plus, François Calvet vient d’être désigné rapporteur pour avis, durant tout le mandat, du budget consacré à la transition écologique, au développement durable et au climat.

Entretien avec le nouveau Préfet des Pyrénées-Orientales : Etienne Stoskopf

Mardi 8 septembre, j’ai reçu Monsieur le Préfet Etienne STOSKFOPF à ma permanence parlementaire dans le cadre d’une première rencontre protocolaire.

Nous avons néanmoins évoqué un certain nombre de dossiers du département et les retombées du Plan Relance présenté par le Premier Ministre Jean Castex. J’ai insisté sur le fait que nous avions de nombreux projets structurants et bien sûr, celui des Berges de la Têt qui est en totale adéquation avec la volonté du Gouvernement de mener la transition écologique. J’ai indiqué que nous pourrions continuer la voie cyclable en remontant jusqu’à Vinça et même Prades, ce qui pourrait à terme relier le littoral au Conflent. J’ai également abordé avec lui les projets de déqualification de l’habitat sur le littoral et la montagne.

Je ne manquerai pas de revenir vers lui lorsque les dossiers seront avancés et prêts à être financés.

Défendons ensemble notre territoire catalan !

Un panneau de signalisation touristique "Dali" proposé par Vinci

A de nombreuses reprises et depuis plusieurs années je suis intervenu auprès des services des autoroutes ASF d’abord et Vinci ensuite pour qu’une signalisation mettant en valeur l’animation culturelle et touristique de notre département puisse être mise en place et notamment sur le thème de Dali.

VINCI vient de proposer la réalisation de 2 panneaux touristiques à poser sur l’autoroute.

Un premier panneau dans le sens Espagne-France indiquant « Perpignan et Centre del Mon » serait associé à un graphisme de Dali.

C’est cette demande principale que j’avais faite qui permettrait de signaler en même temps notre gare TGV.
Cela permettrait de conserver et conforter l’image de Dali Centre du Monde, image des plus fortes que tout le monde à en tête, lorsqu’on parle de Perpignan, comme j’ai pu le constater tout au long de mes  années parlementaires et même lors de rencontres internationales.

Un autre panneau sur le thème associant « Côtes sableuses Perpignan Canet Saint Cyprien, Le Barcarès, Torreilles et Sainte Marie », pourrait être également prévu et posé dans le sens France-Espagne.

VINCI propose à la Communauté Urbaine de leur transmettre les visuels nécessaires et les informations de présentation nécessaires à la réalisation de la maquette.

Plus d'articles...