Commission de Révision des Statuts de l'UMP

Lundi 18 février dernier, François CALVET a participé à la réunion des membres de la Commission de Révision des Statuts de l'UMP.

Cette commission, co-présidée par Jean-François CAOPE et François FILLON, a pour mission de remettre à plat les statuts.

l'UMP possède une organisation nationale qui comprend le Président, le Congrès, le Conseil National et le bureau politique, les secrétaires nationaux et la commission d'investiture. Ils fixent l'action générale et défissent les orientations politiques.

Son organisation au niveau territorial s'appuie sur un comité de circonscription et un comité départemental.

4 instances de contrôle ont pour mission l'organisation des opérations électorales, les procédures de recours internes, la modification des statuts et le contrôle financier.

Il s'agit de la Commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales (COCOE), la Commission nationale de recours, la Commission permanente des statuts et du règlement intérieur et la Commission de Révision des Statuts.

L'élection à la présidence de l'UMP du mois de novembre a démontré que les statuts n'étaient plus adaptés et qu'il était nécessaire de les réviser.

Le professeur de droit, chargé de l'analyse juridique par Jean-François COPE, a relevé un certain nombre d'incohérences ou d'imprécisions entre les statuts et le règlement intérieur.

Les membres de la commission avancent article par article en y apportant les modifications qui leur paraissent essentielles.

C'est ainsi que François CALVET a proposé la création d'un échelon régional.

Les réunions se tiennent tous les lundis au siège de l'UMP.