Restauration de l'église Saint-Jean-Le-Vieux

Mardi 26 octobre dernier, à l'initiative de François CALVET, une réunion s'est tenue en présence de Delphine CHRISTOPHE, Conservateur Régional des Monuments Historiques à la DRAC, Monsieur BARRENECHEA, architecte des Bâtiments de France, Messieurs BECKER et GILLARD, responsables ERDF, Monsieur Raymond FONDEVILLE, PDG des Ets Fondeville, accompagné de son épouse et de son architecte, Monseigneur MARCEAU, représenté, Monsieur PY, entrepreneur spécialisé dans la restauration des monuments historiques, Madame PAGES, adjointe au Maire de Perpignan, Monsieur SALA, Conseiller municipal à la mairie de Perpignan, Madame VIAL, Conseiller Général, Monsieur CARBONNEIL, promoteur, et le responsable du patrimoine à la mairie de Perpignan.

Cette rencontre avait pour but de solutionner un point important dans le dossier de la restauration et la mise en valeur de l'église Saint-Jean-Le-Vieux de Perpignan.

En effet, dans le cadre du projet d'aménagement de cet édifice, la question du déplacement du sous-répartiteur, propriété d'ERDF, n'avait à ce jour pas trouvé sa solution.

Ainsi, l'ensemble des acteurs présents à cette rencontre, après avoir effectué une visite du site, a enfin pu envisager une solution viable à ce projet.

Monsieur FONDEVILLE, propriétaire de l'ancien site du Cours Maintenon, a proposé de céder gratuitement une parcelle de sa propriété afin de pouvoir "accueillir le sous-répartiteur", la solution retenue étant l'enfouissement.
La Direction Régionale des Affaires Culturelles, représentée par Delphine CHRISTOPHE, a quant à elle fait savoir qu'elle prendrait en charge, après devis, l'ensemble des frais inhérents à ce déplacement.

Il faut ajouter que l'ensemble du site, Cathédrale et église Saint-Jean-Le-Vieux, ont une particularité puisque ce sont les seuls édifices en France et en Europe de styles gothique et roman à avoir pu être conservés.

Ce projet a fait l'unanimité, les architectes présents, Bâtiments de France et Ets Fondeville, ayant donné leur aval.

François CALVET est chargé de prendre contact avec ERDF pour demander la rétrocession à l'Etat, à l'euro symbolique, de la parcelle qu'ils occupent aujourd'hui dans l'enceinte de Saint-Jean-Le-Vieux.

Monsieur GILLARD d'ERDF est chargé de ce dossier.

Par ailleurs, Monsieur FONDEVILLE, en devenant acquéreur du Cours Maintenon, s'est retrouvé propriétaire de quelques mètres carrés de la chapelle. Il s'est engagé bien évidemment à les céder gratuitement à l'Etat.

Si l'ensemble des négociations foncières aboutissent, l'Etat sera donc propriétaire de l'ensemble de Saint-Jean-Le-Vieux et Madame CHRISTOPHE s'est engagée à mettre en place un programme de restauration qui est évalué autour de 4 millions d'euros.

La restauration de l'église Saint-Jean-Le-Vieux devrait prendre fin en 2014.

L'aide précieuse de François CALVET pour la restauration et la mise en valeur de cette église a été saluée par l'ensemble des personnes présentes, soucieuses de voir ce projet enfin mené à son terme.