Actualités

Adhésions UMP 2008

Pour information, le département des Pyrénées-Orientales arrive en 4ème place au classement national des fédérations en fonction de leur performance aux contrats d'objectiff d'adhérents au 31 décembre 2008 avec un taux d'atteinte de l'objectif de 89,50%.

En ce qui concerne, plus précisément, la 3ème circonscription, 122 nouveaux adhérents ont été recensés avec une évolution de 93,91%.

Après la tempête...

François CALVET, a souhaité à travers un communiqué, remercier les acteurs, concitoyens et les services de l'Etat qui se sont manifestés suite à la tempête du samedi 24 janvier dernier et plus particulièrement Monsieur le Préfet qui s'est déplacé en personne, le dimanche 25 janvier, pour mettre à disposition de la Maison de retraite de Sainte-Eugénie un groupe électrogène de 100 kW, sachant que la seconde Maison de retraite de la commune Les Lauriers Roses est équipée d'un groupe électrogène autonome.
Il a tenu à remercier également ses services qui, autour de son équipe municipale, se sont mobilisés dès le début de la tempête.
Un grand merci également aux commissaires de quartiers et à l'ensemble des personnes qui se sont portés bénévoles pour apporter réconfort et soutien aux administrés touchés. Avec le concours des sapeurs-pompiers et de la gendarmerie, des rondes ont été effectuées par les services techniques dans toute la ville, permettant de concrétiser 200 interventions.
Une attention particulière a bien sûr été portée aux écarts : un porte à porte systématique a permis la distribution d'eau à l'appui et la visite de plus de 200 habitations. Organisée sous forme de "permanence", la mairie et son personnel administratif ont également proposé des repas chauds à tous les administrés qui en faisaient la demande.

L'Etat s'engage : Réouverture de la ligne Perpignan-Villefranche de Conflent

Le 14 décembre, la ligne ferroviaire entre Perpignan et Villefranche-de-Conflent a été rouverte à la circulation après trois mois de travaux.
Elle connaissait depuis depuis plusieurs années des ralentissements imposés par le mauvais état de la voie. Durant ce chantier, qui s'étend sur 23 kilomètres, plusieurs choses ont été revues afin d'améliorer la voie et de supprimer ces ralentissements.
Les anciens rails ont été remplacés par des LRS, posés sur des traverses biblocs en béton, au lieu des traditionnelles traverses en bois. Le ballast a évidemment été complètement régénéré afin d'améliorer le confort des voyageurs.
Les travaux concernaient aussi le remplacement de certains ouvrages d'art, notamment celui de deux tabliers en fer puddlé par des tabliers en béton armé ainsi que celui de six dalles de couverture en pierre par une couverture de béton armé.
La tranchée de Sierra Ternère, dont les travaux avaient débuté en 2006, a été terminée à l'occasion des travaux.

Retour sur la tempête du samedi 24 janvier

Le Soler n'a pas été épargné par la tempête qui a sévi dans notre département samedi 24 janvier dernier de 12h00 à 22h00.

Dès les premières rafales, François CALVET, a demandé aux élus et aux responsables des services techniques de se tenir en alerte pour répondre aux appels des solériens.

Tout l'après-midi, les services techniques ont sillonné la commune. Ils ont porté assistance dans la mesure de leurs moyens aux personnes qui faisaient appel à eux et ont délivré des messages de prudence.

Les événements se sont précipités avec la coupure générale de courant et de téléphone.

Dimanche, François CALVET a tourné dans toute la commune et a constaté, malheureusement, l'ampleur des dégâts, un nombre important d'arbres arrachés, des toits des bâtiments communaux détériorés, ces clôtures abimées, une voiture écrasée par un arbre. Le lac a également payé un lourd tribut.

Le courant électrique n'ayant pas été rétabli sur le secteur Sainte Eugénie, la maison de retraite a eu besoin d'un groupe électrogène. Alerté par François CALVET, Monsieur le Préfet lui-même est venu au Soler avec des agents pour accompagner le groupe électrogène.

Dès le lundi, tous les employés municipaux ont été réquisitionnés et une cellule de crise a été improvisée. La mairie a organisé un accueil pour les personnes qui n'avaient pas d'eau et d'électricité. Ils ont pu se restaurer dans la salle des mariages et pour ceux qui le souhaitaient, la mis a mis à leur disposition les douches du complexe sportif Jo Maso.

Les employés municipaux ont fait le tour de tous les solériens habitant les écarts, plus de 200 personnes ont été visitées et une liste de dommages a été établie.

Le soir même, François CALVET saisissait Monsieur le Premier Ministre pour que l'état de catastrophe naturelle soit déclaré le plus rapidement possible, ce décret devant permettre aux agriculteurs de déclarer les pertes dont ils ont été victimes.

Dès mardi, les entreprises étaient à pied d'oeuvre pour réparer notamment certains poteaux qui n'ont pas été arrachés, mais dont la violence du vent a fragilisé l'assise.

Moyens inédits en faveur de l'Université de Perpignan

Dans un courrier adressé à François CALVET en date du 20 janvier 2009, et avant même l'adoption et la répartition du plan de relance annoncé par le Président de la République, Valérie PECRESSE, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, a tenu à lui faire part des moyens inédits dont va bénéficier  l'Université de Perpignan.

En effet, ses moyens augmenteront de 384 450 €, portant sa dotation (hors mise en sécurité) à 9 943 111 €. C'est une progression sans commune mesure par rapport aux augmentations des trois dernières années.

 
Crédits de fonctionnement supplémentaires en 2006 Crédits de fonctionnement supplémentaires en 2007 Crédits de fonctionnement supplémentaires en 2008 Crédits de fonctionement supplémentaires en 2009
00€ 50 000 € 186 637 € 384 450 €


Par ailleurs, 600 000 € seront dédiés à la mise en sécurité et l'accessibilité de ses locaux pour les personnes handicapées.

Au total, l'université verra ses moyens progresser de 10,3% par rapport au socle 2008.

Ces crédits accompagnent des réformes structurantes pour notre système d'enseignement supérieur afin de faire émerger des établissements autonomes et puissants :
- application d'un nouveau système de répartition des moyens équitables et valorisant la performance, conformément aux préconisations de la Représentation Nationale
- ce modèle se traduira tout à la fois par une augmentation de la dotation de toutes les universités et en même temps par un rééquilibrage des dotations au profit de celles qui sont moins bien dotées au regard de leur activité et de leur performance
- déploiement du plan "réussir en licence" dont le triple objectif est de :
* faire de la licence un vrai diplôme national qualifiant d'insertion ou de poursuite d'études
* diviser par deux le taux d'échec en première année en 5 ans
* atteindre l'objectif de 50% d'une classe d'âge au niveau licence
- mise en oeuvre du plan 2009-2011 destiné à promouvoir l'attractivité des carrières des personnels de l'université.

L'Université de Perpignan bénéficiera ultérieurement d'autres moyens, notamment dans le cadre du plan de relance voulu par le Président de la République, moyens qui doivent permettre de faire de nos sites universitaires des lieux de vie, d'étude et de travail attractifs.

 
Plus d'articles...